Les stocks de blé en chute libre, 13 millions de qx à fin septembre

Les réserves de blé sont en chute libre en attendant le renflouement des stocks nationaux à travers l’importation des pays producteurs où la moisson cette année, n’a pas trop souffert du froid ou de la sécheresse comme la France.
A fin septembre, le Maroc ne dispose plus dans ses silos de stockage de céréales que de 13 millions de quintaux de blé, de quoi couvrir les besoins du pays juste pour les trois prochains mois.
A l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement qui a adopté un projet de décret relatif à la suspension de la taxe d’importation sur le blé tendre à compter du début d’octobre, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch a assuré que ce texte offrait une vision claire sur l’importation du blé pour la période à venir.
Il a fait état à ce propos, des « possibilités indéniables » d’importation de blé auprès des pays d’Europe, de la Mer noire (Russie) et d’Amérique par les opérateurs nationaux du secteur, en vue de répondre aux besoins du marché national en la matière.
La production nationale de blé s’est élevée pour la campagne 2012, à 51 millions de quintaux, a-t-il rappelé, formant le vœu de voir la prochaine saison agricole être à la hauteur des ambitions tracées dans le cadre du Plan Maroc Vert.
Le projet de décret adopté jeudi, prévoit la suspension de la taxe d’importation pour la période allant du 1er octobre au 31 décembre 2012, afin de garantir l’approvisionnement régulier du marché intérieur en blé tendre et produits dérivés.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Extension de 8.000 Ha de la superficie dédiée au palmier dattier à Drâa-Tafilalet

La superficie dédiée au palmier dattier dans la région du Drâa-Tafilalet, au centre-sud du Maroc, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *