Scandale financier à la délégation de la pêche à Larache

Il a suffi juste d’un passage d’une commission d’inspection dans les bureaux de la délégation de l’Office national des pêches (ONP) à Larache pour faire étaler au grand jour, un grand scandale financier. A en croire le quotidien arabophone Al Massae, une équipe d’inspecteurs dépêchée sur les lieux par l’Office National de la Pêche a mis la main sur des irrégularités et des détournements d’argent au moyen de comptes fictifs ouverts dans la halle au poisson. Suite à des plaintes des professionnels de la province, une enquête a été diligentée par une commission d’inspection interne qui a pu relever un trou budgétaire de 30 milliards de centimes dans les comptes de la délégation. Dans son rapport, la commission pointe du doigt des fonctionnaires de la délégation de l’Office de la salle de vente du poisson. Citant des sources sûres, le quotidien fait état dans son édition de mardi, de facilités accordées à de grands marchands de poissons, par le chef de la délégation de l’ONP et certains employés responsables des ventes du poisson à la criée. Ces derniers recevaient chaque fin de semaine, en contrepartie des facilités indues, des commissions et des dessous de table à hauteur de 5000 DH par semaine. De leur côté, les marchands chanceux se voient accorder l’accès à des comptes fictifs moyennant une modeste caution ne dépassant pas les 20 mille dirhams, pour des achats d’une valeur qui avoisine les 5 millions de DH, étalés sur deux à trois mois.

Toujours selon les mêmes sources, les responsables de la délégation de la pêche perçoivent un montant exorbitant à titre d’indemnités de déplacements, sans parler de prélèvements d’argent non réglementaires des comptes de la délégation et des comptes où sont versées les cautions des marchands de poisson.

Interpellé sur cette affaire par le quotidien Al Massae, le délégué de l’Office national des pêches à Larache, a admis qu’une commission d’inspection a ouvert une enquête au sein de sa délégation, mais il a récusé toutes les accusations portées à son endroit. Pour preuves, dit-il, la situation s’est nettement améliorée depuis la date de l’inspection et lui est toujours maintenu à son poste. A bon entendeur salut.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Le Kenya injecte 120 millions de dollars dans des projets d’économie bleue

Le gouvernement kényan a mobilisé une enveloppe de 12 milliards de shillings (environ 120 millions …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *