La pêche côtière et artisanale maintient le cap de la croissance

peche-maroc-debarquementsLa flotte de la pêche côtière et artisanale maintient le cap de la croissance depuis le début de l’année 2013.

Durant les trois premiers les débarquements des produits de la mer dans les ports marocains ont atteint près de 249.816 tonnes, pour une valeur de 1,38 milliard de dirhams (MMDH). Le volume des débarquements s’est ainsi amélioré de 33 pc et leur valeur a progressé de 17 pc par rapport à la même période de 2012.

Pour les poissons pélagiques la valeur est estimée à 522,43 millions de dirhams (MDH) à fin mars 2013, contre 354,43 MDH une année auparavant, soit une hausse de 47 pc en valeur et de 31 pc en poids, indique l’Office national des pêches (ONP) dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc, pour le 1er trimestre 2013.
Cette progression de la valeur a été dopée par les débarquements des sardines (+99 pc), de l’espadon (+64 pc), des chinchards (+17 pc), des anchois (+164 pc), du maquereau  et du sabre (+27 pc) ce qui correspond à une amélioration en termes de poids respectivement de 48 pc, 76 pc, 18 pc, de 137 pc et de 68 pc à fin mars 2013.
En revanche, la valeur de bonite sarda et du thon a régressé respectivement de -61 pc et de -100 pc, alors que leur poids a baissé de -70 pc et de -100 pc.
Les céphalopodes ont vu leur volume progresser de 110 pc et leur valeur de 1 pc, alors que les crustacés ont reculé en glissement annuel, de 33 pc en termes de poids et de 12 pc en valeur à fin mars 2013.
Pour le poisson blanc, le volume des débarquements a progressé de 22 pc et la valeur de 11 pc, atteignant un montant de plus de 340,84 MDH au 1er trimestre, contre 307,70 MDH à fin mars 2012.
Ainsi, les algues ont marqué la plus forte hausse de 421 pc en poids et de 81 pc en valeur, soit environ 1,92 MDH à fin mars, contre près de 1,06 MDH à fin mars 2013.
La ventilation géographique laisse paraître une progression des débarquements au niveau des ports méditerranéens, de 121 pc en termes de poids et de 48 pc en valeur, soit 104,11 MDH, contre environ 70,15 MDH à fin mars 2012.
Dans les ports de l’Atlantique, les débarquements de la pêche côtière et artisanale ont augmenté de 31 pc en termes de poids et de 15 pc en valeur, soit plus de 1,28 MMDH contre plus de 1,11 MMDH un an auparavant. Ainsi l’année 2013 semble bien démarrer pour ce segment de la flotte de pêche nationale.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Mauritanie : Des millions de poissons échouent sur les plages de Nouakchott et Tanit

Le littoral entre Nouakchott et le nouveau port artisanal de Tanit, situé à plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *