Le Maroc finance la construction d’un village de pêcheurs en Côte d’Ivoire

maroc-cote-d'ivoire-village-pecheursLe Roi Mohammed VI a présidé vendredi 28 février, en compagnie du Premier ministre ivoirien,  Daniel Kablan Duncan, le lancement des travaux de construction d’un village de pêcheurs dans la localité de Locodjro (Commune Attécoubé, Abidjan nord).

Le projet d’un coût est estimé à 18 millions de dirhams (MDH), devra contribuer au redressement du secteur de la pêche artisanale, à travers la valorisation et l’amélioration de la qualité du produit et la promotion des conditions de vie et de travail des marins pêcheurs, des mareyeuses, des sécheuses et fumeuses de poisson. Il permettra également la création de nouveaux postes d’emploi, l’augmentation du revenu des bénéficiaires, ainsi que l’amélioration des conditions sanitaires et hygiéniques, l’objectif étant un développement humain durable et intégré.
Il est prévu dans le cadre de ce projet structurant, la construction d’une Halle aux poissons, d’une fabrique de glace, d’une chambre froide, d’un espace de fumage de poisson et un autre pour le stockage et la maintenance, d’une salle polyvalente, d’un dispensaire, d’une crèche pour enfants, outre l’aménagement d’une zone de chargement des produits de la pêche.
A l’ouverture du Forum économique Ivoiro-marocain (24-25 février, Abidjan), le Souverain avait notamment affirmé, qu’il y a des « projets qui, bien qu’étant de moindre envergure, revêtent une importance particulière. Car ils touchent directement les citoyens et visent à améliorer leurs conditions de vie quotidienne. C’est le cas du village de pêche que Nous lançons ici en Côte d’Ivoire ».
Le futur village de pêche avait fait l’objet d’une convention signée le 25 février à Abidjan, par les ministres marocains et ivoiriens des départements concernés ainsi que par un dirigeant de la Fondation Mohammed VI de développement durable et le PDG d’Attijariwafa Bank.
Symbole de la coopération Sud/Sud réussie que le Maroc est en train de consolider avec nombre de pays africains, ce projet traduit la ferme volonté du Maroc d’accompagner la Côte d’Ivoire dans son développement économique et social dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant.

About Jean Bakari

Check Also

Fermeture de Guerguerate : Les armateurs espagnols débarquent leur poisson à Dakhla au lieu de Nouadhibou

La paralysie du trafic routier au poste frontière marocain de Guerguerat par des séparatistes du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *