Dernières nouvelles
Maroc-Pêche côtière: Le volume des captures en régression de 18%

Maroc-Pêche côtière: Le volume des captures en régression de 18%

maroc.peche-débarquemets2014Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont élevés à 140.440 tonnes pour une valeur de 711,42 millions de dirhams (MDH) à fin février, accusant ainsi une baisse de 11 pc en termes de poids et de 18 pc en valeur par rapport à fin février 2013.

Les débarquements des poissons pélagiques ont atteint à la même date, 292,02 MDH, contre 332,46 MDH, une année auparavant, soit une baisse de 12 pc en valeur et 8 pc en poids, précise l’Office national des pêches (ONP), dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc, pour le mois de février 2014.
Cette contre-performance s’explique par la baisse de la valeur des débarquements des sardines (-12 pc), d’espadon (-16 pc) et du maquereau (-23 pc).
En revanche, la valeur du chinchard, des anchois, du sabre et de la bonite sarde a progressé respectivement de 56 pc, de 73 pc, de 18 pc et de 6 pc, précise l’ONP.
Les prises des céphalopodes affichent une chute de 53 pc en poids et de 39 pc en valeur, alors que les crustacés ont baissé de 20 pc en termes de poids et de 12 pc en valeur.
Les débarquements du poisson blanc a enregistré une légère baisse de 2 pc en termes de poids et de 1 pc en termes de valeur, avec une recette de 208,41 MDH à fin février 2014.
La collecte des algues a régressé de 44 pc en termes de poids et enregistré une hausse de 3 pc en termes de valeur atteignant 1,17 milliard de dirhams (MMDH) à fin février 2014, contre 1,7 MDH un an auparavant.
Au niveau des ports, les débarquements dans les ports méditerranéens ont connu une régression de 17 pc en termes de poids, par contre la valeur s’est améliorée de 13 pc pour atteindre à fin février, 24,22 MDH, contre environ 21,44 MDH en 2013.
Les débarquements de la pêche côtière et artisanale dans les ports de l’Atlantique ont régressé de 8 pc en termes de poids et de 14 pc en valeur avec des recettes de 267,80 MDH, contre près de 311,2 MDH, à fin février 2013.

A propos de Abdenbi EL OUADGHIRI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page