Dernières nouvelles
Maroc/Volaille: Sensible baisse des prix en mars 2014

Maroc/Volaille: Sensible baisse des prix en mars 2014

volaille-casa1Les cours de la volaille (poulet chair et dinde) ont enregistré une sensible baisse durant le mois de mars 2014.

Selon les dernières statistiques de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA), le cours moyen du poulet de chair vif au niveau du marché  de gros de la volaille à Casablanca, s’est rétracté de 19% par rapport à mars 2013. Le prix de vente du kilo vif est passé de 14,94 (mars 2013), à 12,03 dirhams (mars 2014). Le prix de revient est estimé à une moyenne de 13 DH, soit un rapport de 0,98 DH. Comparativement avec le mois de février, la baisse est estimée à 2%.

Il en est de même pour le cours de la dinde qui a avoisiné les 16 DH le kilo vif, durant le mois de mars 2014, affichant un recul de 9% par rapport à son niveau d’il y a un an. En variation mensuelle, le cours de la dinde s’est replié de 8%. En établissant une comparaison entre le prix de vente et le prix de revient fixé à 14,5 DH, le rapport serait de +1,10 DH durant le mois de mars.

La baisse du prix de vente a également concerné les œufs de consommation gros calibre au marché de gros de Casablanca. Au titre du troisième mois de 2014, le prix s’est fixé à 0,65 DH, contre 0,79 DH une année auparavant, soit un fléchissement de 18%.

En revanche, la production du poussin d’un jour s’est nettement améliorée. La variation est de 13 % par rapport au même mois de mars 2013. A ce titre, les accouveurs ont produit 7.360.000 poussins chair par semaine, contre 6.500.000 durant le même mois de l’année précédente.

La FISA fait état par contre, d’une chute des importations des poussins reproducteurs. Les éleveurs n’ont importé que 169.000 poussins reproducteurs type chair, affichant une baisse de 46% par rapport aux effectifs de l’année dernière. L’importation de reproducteurs dinde s’est améliorée de 241,7% totalisant ainsi, 23.452.000 unités durant le mois de mars 2014.

Par conséquent, la production nationale des dindonneaux a évolué de 35%, avec une production de 23.452.000 dindonneaux chair. L’importation de ces volatiles a enregistré un bond de 395% durant la même période, passant à 272.000 dindonneaux importés en  mars 2014, contre 55.000 un an auparavant. Le cumul importation et production des dindonneaux s’est établi à 1.124.000 unités, en hausse de 64% sur une année et 13% en variation mensuelle.

Selon les statistiques de la FISA, le Maroc n’a pas importé de reproductrice type ponte durant le mois de mars. Durant la même période, le Maroc a produit 37.600 tonnes de viandes poulet de chair, en hausse de 12,4% par rapport au mois de mars 2013. Le tonnage traité au niveau des abattoirs industriels a grimpé de 19,4% pour les viandes poulet chair et de 4,6% pour la filière dinde.

A propos de Chakib el habti

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page