La fièvre aphteuse en Algérie déclenche l’alerte au Maroc

Algerie-fievre-aphteuseLes autorités marocaines en charge du contrôle sanitaire du cheptel national sont en alerte générale suite au signalement le 10 mars 2015, de premiers cas de fièvre aphteuse en Algérie.
Le Royaume a renforcé les mesures préventives et les procédures de contrôle au long de la frontière algérienne pour parer à tout risque d’introduction de cette maladie mortelle sur le territoire national en provenance du pays voisin.
Dans un communiqué publié jeudi 12 mars, l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), annonce que plusieurs dispositions préventives ont été prises pour protéger le cheptel national contre cette maladie.
Les autorités chargées de veilleur à l’état de santé des bestiaux et au contrôle vétérinaire, appellent à plus de vigilance au niveau national, notamment au niveau des zones frontalières. Le Maroc a également promulgué provisoirement l’interdiction de l’importation d’animaux de l’Algérie, ainsi que les produits d’origine animale et les aliments pour le bétail.
De même, les autorités locales des provinces et des communes limitrophes du territoire algérien ont reçu l’ordre de renforcer le dispositif du contrôle frontalier pour empêcher le trafic illicite des bestiaux et des produits dérivés et d’accélérer le rythme de l’actuelle campagne de rappel de la vaccination du cheptel bovin national contre la fièvre aphteuse qui a débuté le 16 février 2015. Cette maladie endémique atteint plusieurs espèces d’animaux dont les bovins, mais elle n’est pas transmissible à l’homme.
Pour rassurer l’opinion publique marocaine, l’ONSSA affirme qu’à la date d’aujourd’hui, aucun cas de fièvre aphteuse n’a été détecté au Maroc.
Pour rappel, dès l’apparition en 2014, de cas de fièvre aphteuse en Tunisie et en Algérie, l’ONSSA avait lancé une campagne généralisée ayant permis la vaccination de tous les bovins dans le Royaume, où aucun cas n’y a été signalé.

About Jean Bakari

Check Also

L’ONSSA met le point sur les importations de pesticides interdits en Europe

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a réagi au rapport sur l’exportation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *