Dernières nouvelles
Tabac: Les cigares se vendent moins bien

Tabac: Les cigares se vendent moins bien

Kiosques360. Les cigares séduisent, mais se vendent de moins en moins chez les distributeurs agréés. Les ventes ont reculé de 15% entre 2012 et 2014. Une chute mise sur le compte du relèvement de la TIC à partir de janvier 2013.

Les distributeurs de cigares agréés ont de plus en plus de mal à écouler leurs produits. Entre 2012 et 2014, leurs ventes affichent une chute de 15% pour s’établir à 34 millions de dirhams en 2014. C’est ce que relate l’hebdomadaire La Vie Eco dans son édition de ce vendredi 12 juin. Cette importante baisse est due notamment, selon les professionnels du marché, au relèvement de la TIC (Taxe intérieure de consommation), à partir de janvier 2013. Pour rappel, cette taxe s’élève aujourd’hui à 35% du prix de vente contre 25% auparavant. Selon l’hebdomadaire, si la vente de ce produit de niche a baissé chez les distributeurs agréés, elle a, en revanche, augmenté dans les duty-free qui sont les principaux concurrents des distributeurs agréés, tout en faisant partie du circuit légal. Il faut dire que les prix des cigares dans les duty-free sont moins chers de 20 à 30%. Ce qui explique, en grande partie, le succès de ces points de vente auprès des amateurs de cigares. Outre le circuit légal, l’informel représente près de 30% des ventes sur le marché marocain.

 

Diversification de l’offre

Pour contrecarrer la contrebande, les deux opérateurs, SMT (société marocaine des tabacs) et NATC (North Africa Tobacco Company) mettent le paquet sur la diversification de l’offre produit. C’est dans ce sens que les opérateurs œuvrent, pour une stratégie commerciale spécifique à chaque gamme de produits. Plus de 20 marques et près de 250 références circulent sur le marché marocain. Selon l’hebdomadaire, les prix unitaires vont de 10 dirhams pour une marque telle que Guantanamera Puritos à 4500 dirhams pour les références de Cohuba Behike. Les circuits de ventes de cigares sont également adaptés à la gamme des produits. Les références d’entrée de gamme, dont les tarifs sont inférieurs à 3000 DH la boîte, se vendent généralement dans les bureaux de tabac. Les produits faisant partie de la moyenne gamme (3000 à 8000 DH la boîte) sont distribués par les vendeurs exclusifs ou chez la seule franchise de cigares au Maroc: Casa Del Habano. Les cigares haut de gamme sont, pour leur part, distribués dans les cercles très fermés des clubs d’amateurs.

Source: Le360.ma

A propos de Sami EL OUADGHIRI

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page