Dernières nouvelles
Maroc/Elevage: Saisie de 6 tonnes de viande avariée à Casablanca

Maroc/Elevage: Saisie de 6 tonnes de viande avariée à Casablanca

viande1La police a intercepté samedi dans un quartier de Casablanca, un camion avec à son bord, pas moins de six tonnes de viande rouge impropre à la consommation et qui provenait du Souk Sebt de Tit Mellil.

Selon le bureau syndical des chevillards, affilié à l’Union générale des entreprises, cité par le quotidien Al Massae dans son édition de lundi 8 février, les livreurs ont été arrêtés alors qu’ils distribuaient dans le quartier populaire de Sidi Bernoussi, les viandes et les charcuteries aux bouchers détaillants habituels.

En revanche, ajoute le journal, la police n’a pu arrêter ni le chauffeur du véhicule, qui a pris la fuite, ni le propriétaire d’une boucherie qui a baissé son rideau une fois qu’il avait été alerté de la présence des policiers.

Le bureau syndical des chevillards, précise la même source, a saisi cette occasion pour lancer une nouvelle mise en gade contre l’abattage illégal qui foisonne de manière spectaculaire à Casablanca, alors que les boucheries légales peinent à vider les étales en dépit de l’excellente qualité de leurs viandes.

Le syndicat a également appelé le parquet à ouvrir une enquête pour élucider cette affaire et assurer la protection des citoyens, tout en réitérant son appel à un engagement de la police judiciaire et administrative pour contrer l’abattage clandestin à Casablanca.

Par ailleurs, une commission spécialisée a pu mettre la main, à El Jadida, sur une quantité de 200 kg de poulets et de saucisson préparés dans un local qui ne respectait aucunement les conditions d’hygiène, rapporte le même journal.

La métropole qui absorbe chaque jour, de grandes quantités de viandes rouges et de produits de la volaille, représente un lieu privilégié pour l’écoulement de produits interdis ou mal-propres à la consommation en raison de la forte demande qu’offre le marché et de la densité des habitants.

A propos de Houda samlali

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page