Dernières nouvelles
Maroc-UE: Les exportations agricoles marocaines changent de cap vers le marché russe

Maroc-UE: Les exportations agricoles marocaines changent de cap vers le marché russe

maroc-Russie-agriLes exportateurs marocains de fruits et légumes cherchent actuellement de nouveaux débouchés pour leurs produits qu’absorbait le marché européen avant l’annulation, le 10 décembre dernier, par la Cour de justice européenne de l’accord agricole conclu en 2012 entre le Maroc et l’Union européenne.

Grâce au soutien des autorités en charge du secteur, les exportateurs et agriculteurs marocains se sont mis à la quête de nouvelles niches en Europe orientale, au Proche Orient, en Asie et en Amérique du Nord.

C’est dans cet contexte que le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch a réuni ce mercredi 30 mars à Rabat, les représentants de la filière des fruits et légumes pour explorer diverses pistes alternatives pour les exportations agricoles marocaines, dont le marché russe, indique un communiqué du ministère.

Au menu de cette rencontre figuraient outre les perspectives de l’actuelle et la prochaine campagne agrumicole, l’amélioration de la qualité des produits à l’exportation sur le marché russe comme les agrumes, la tomate, les fruits rouges et les légumes. Il a été également question d’assurer une meilleure pénétration du marché russe qui offre au Maroc de grandes opportunités commerciales.

Cette concertation intervient peu après la visite du roi Mohammed VI en Russie à la mi-mars, au cours de laquelle les responsables russes ont exprimé à la partie marocaine, le souhait de voir les échanges agricoles entre les deux pays se développer et se diversifier notamment dans les domaines de l’agriculture et de la pêche.

Par ailleurs, le malentendu entre le Maroc et l’UE suite à l’annulation de leur accord agricole et la mise en quarantaine du marché russe par les 28 pays membres de l’UE en raison du conflit ukrainien, jouent en faveur de la relance des échanges agricoles et commerciaux entre le Royaume et la Russie et qui sont déjà en amélioration, grâce entre autres, à l’ouverture de la ligne maritime directe entre Agadir et Saint Petersburg.

Après une légère baisse lors de la campagne 2014-2015, les volumes des exportations agricoles marocaines vers la Russie ont enregistré au début de la campagne actuelle, une embellie de 24 % pour les agrumes et de 59% pour les primeurs.

Aujourd’hui, toutes les conditions sont réunies pour les exportateurs marocains des produits agricoles de changer de cap vers d’autres marchés afin de réduire leur dépendance du marché européen et de diversifier les débouchés.

A propos de Abdenbi EL OUADGHIRI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page