Dernières nouvelles
Mobilisation au Maroc contre la fièvre aphteuse réapparue en Algérie

Mobilisation au Maroc contre la fièvre aphteuse réapparue en Algérie

La réapparition depuis quelques semaines, de foyers de la fièvre aphteuse en Algérie, près des frontières orientales du Maroc, a incité les services vétérinaires marocains à lancer une nouvelle campagne nationale de vaccination du cheptel bovin contre cette pathologie.

Les risques de contagion deviennent élevés surtout à l’approche de la fête de l’Aïd Al Adha, prévue début septembre 2017, une période marquée comme chaque année par une hausse inhabituelle des déplacements du bétail ovin entre la région orientale du Maroc et l’ouest de l’Algérie, même si la frontière terrestre est officiellement fermée depuis 1994.

En plus de la campagne de vaccination des bovins contre la fièvre aphteuse qui sera lancée à partir de samedi 15 juillet, les services sanitaires marocains ont pris une série d’autres mesures préventives pour éviter la pénétration sur le territoire marocain du virus de type A et O de cette pathologie mortelle.

Un mémorandum rédigé par la direction générale de la sécurité sanitaire annonce que l’opération intervient suite à la découverte de la fièvre aphteuse de type A dans ds élevages de plusieurs provinces algériennes.

La campagne de vaccination, précise la même source, sera menée en coordination avec l’ensemble des antennes régionales, afin de réduire les risques de contamination et d’apaiser les craintes des agriculteurs et éleveurs marocains, notamment dans la région de l’Oriental.

Parmi les mesures préventives mises en place, l’Office national de la sécurité sanitaire et alimentaire (ONSSA) prévoit un contrôle rigoureux des mouvements du bétail au long de la frontière maroco-algérienne et des postes frontières maritimes et aériens.

Selon l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), la fièvre aphteuse « est une maladie grave virale du bétail, hautement contagieuse » qui « touche les bovins, les porcs, ainsi que les ovins, caprins et autres artiodactyles ».

Il existe sept souches de fièvre aphteuse : A, O, C, SAT1, SAT2, SAT3, Asia1. Chaque type nécessite un vaccin spécifique, selon l’OIE. Actuellement, c’est la souche «A» et «O»qui affecte quelques élevages bovins en Algérie.

A propos de Abdenbi EL OUADGHIRI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page