Dernières nouvelles
Maroc-Agriculture : Léger fléchissement des exportations de tomates

Maroc-Agriculture : Léger fléchissement des exportations de tomates

Les exportations marocaines de tomates ont accusé une légère baisse de 4% pour atteindre durant la campagne 2016-2017, le volume de 517.100 tonnes contre 537.200 T en 2015-2016, indique l’Etablissement Autonome de Contrôle et de Coordination des Exportations (EACCE).

Cette baisse a touché particulièrement les exportations de tomates vers de la Russie qui chuté d’une campagne ç l’autre, de 112.300 à 96.200 T, soit une baisse de 14%. 

Les expéditions vers les pays du Golfe sont passé de 12.200 T en 2015-2016 à 11.600 T un an après, enregistrant un recul de 6%.

L’Union Européenne, principal client du Maroc, n’a importé du Royaume en 2016-2017 que 402.900 T, contre 409.000 T en 2015-2016, soit une baisse de 1%.

En revanche les filières des fruits et légumes ont enregistré une bonne dynamique lors de la campagne 2016-2017. Les exportations marocaines ont affiché dans l’ensemble, une progression de 6% en 2016-2017 par rapport à 2015-2016.

Cette hausse a été dopée par une progression des exportations de la pastèque dont le tonnage à l’export est passé de 74.000 en 2015-2016 à 137.000 T en 2016-2017, soit une nette amélioration de 85%.

L’Association des Producteurs Exportateurs de Fruits et Légumes (APEFL) se veut moins optimiste pour les résultats de l’actuelle campagne agricole en raison des conditions météorologiques peu favorable constatées au cours de l’été/automne 2017 particulièrement au niveau de la région d’Agadir et du Souss-Massa, principale zone productrice de fruits et légumes destinés à l’exportation.

L’absence de pluie et les hausses nettement élevées des températures cette année, laissent présager une baisse de la production en termes de volume et de qualité ce qui impactera négativement les exportations.

Les grandes chaleurs durant cet été dans la région du Souss-Massa et à Agadir, ont coïncidé avec les dates de semis et ont fortement impacté les premiers bouquets, la nouaison et les colorations des fruits.

Les exportations des fruits et légumes et surtout de la tomate au titre de l’actuelle campagne 2016-2017, restent tributaires des conditions climatiques hivernales, de la maîtrise des parasites et insectes ravageurs et de la demande extérieure notamment chez les marchés traditionnels du Maroc.

A propos de Chakib el habti

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page