Dernières nouvelles
L’agriculture marocaine primée par l’Union Africaine

L’agriculture marocaine primée par l’Union Africaine

Le Maroc a reçu de l’Union Africaine (UA), ce lundi 29 janvier à Addis-Abeba, le prix de la deuxième meilleure performance africaine dans la mise en œuvre de la déclaration de Malabo sur la croissance et la transformation agricole accélérées en Afrique.

Le prix a été remis au Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, par le président rwandais Paul Kagame, président en exercice de l’UA, lors de la deuxième journée du 30è Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement africains qui s’est tenu du 28 au 29 janvier à Addis-Abeba.

La déclaration de Malabo adoptée lors de la 23è session ordinaire de l’Assemblée de l’organisation panafricaine, en juin 2014, à Malabo (Guinée équatoriale), vise notamment à améliorer la nutrition et la sécurité alimentaire partout en Afrique, et à accroître la productivité agricole d’ici 2025, tout en tenant compte des changements climatiques.

Pour le cas du Maroc, l’ensemble des normes et principes prévus par la déclaration sont intégrés dans le Plan Maroc Vert (PMV), considéré comme un modèle à suivre dans ce domaine. Grâce à ce Plan, le Royaume a été présenté à Addis-Abeba comme un modèle de réussite à suivre à l’échelle continentale.

Lancé en avril 2008, le PMV a pour objectif de faire du secteur agricole marocain un levier prioritaire du développement socio-économique dans le Royaume. Cette stratégie se place dans la continuité de plusieurs chantiers majeurs sur le plan national tels que la création d’emploi, la régionalisation avancée, la lutte contre la pauvreté ou la protection de l’environnement.

La stratégie s’articule autour d’une approche globale qui couvre l’ensemble des filières et repose sur deux piliers majeurs : l’agriculture moderne et l’agriculture solidaire et participative.

Le premier pilier concerne le développement d’une agriculture moderne à haute valeur ajoutée avec une production répondant aux normes internationales.

Quant au deuxième pilier, il s’intéresse à la petite agriculture familiale sur la base d’une approche solidaire orientée vers la lutte contre la pauvreté et la diversification des sources de revenus pour les populations rurales les plus vulnérables.

A propos de Houda samlali

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page