Dernières nouvelles
Les Éleveurs de volaille tunisiens refusent l’importation des œufs à éclore sous aucun prétexte

Les Éleveurs de volaille tunisiens refusent l’importation des œufs à éclore sous aucun prétexte

Les éleveurs de volaille tunisiens se disent opposés à la décision du ministère du Commerce d’importer, dans les prochains jours, environ un million d’œufs à éclore, le Secrétaire général adjoint de la Fédération nationale tunisiennes des éleveurs avicoles, Fathi Ben Khelifa.

Dans entretien diffusé ce lundi 11 juin, sur les ondes d’Express Fm, Khelifa a souligné que sa Fédération rejette catégoriquement cette décision qui aurait des répercussions négatives sur le secteur.a déclaré que

Les éleveurs de volaille en Tunisie gardent encore à l’esprit la grande catastrophe qu’a connu le secteur en 2011, date à laquelle le ministère du Commerce a décidé de libéraliser le secteur avicole, a rappelé Ben Khelifa.

Il a expliqué que la décision du gouvernement de libéraliser le secteur a entraîné la faillite de nombreuses entreprises et le départ de certaines d’entre elles à l’étranger en plus des pertes financières subies par de nombreux professionnels suite à cette crise.

Le secrétaire général adjoint de la Fédération nationale des éleveurs avicoles a également annoncé que les éleveurs vont manifester ce lundi devant le ministère de l’Agriculture et de la Pêche pour exprimer leur rejet catégorique de la décision du ministère du Commerce, considérant qu’il existe de nombreuses autres solutions pour maintenir l’approvisionnement du marché et préserver les intérêts des éleveurs et commerçants de volaille.

Pour rappel, le 24 avril dernier quatre organisations professionnelles dont l’Association tunisienne des producteurs d’œufs de consommation, ont exprimé leurs refus d‘un précédente décision du ministère du Commerce d’importer 1,5 million de poules pondeuses et d’autoriser les importations de quantités massives de viande de volaille, alors que la production nationale est à même de répondre aux besoins du marché intérieur.

Ces organisations précisent ont dévoilé lors d’une réunion tenue le 23 avril, la programmation de production, en mai 2018, de 10,531 tonnes de viande de volaille, de 10,207 tonnes (juin 2018) et 10,454 tonnes (juillet 2018). Elles prévoyaient également 1 million œufs en avril 2018, 1,300 million œufs en mai, 2,5 millions œufs en juin et 2 millions œufs en juillet.

A propos de Jean Bakari

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page