Dernières nouvelles
Maroc-Elevage : Découverte d’un foyer de fièvre aphteuse à Fkih Ben Salah

Maroc-Elevage : Découverte d’un foyer de fièvre aphteuse à Fkih Ben Salah

La présence d’un foyer de la fièvre aphteuse a été confirmée dans une exploitation à Fkih Ben Salah, a révélé jeudi, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), précisant que les mesures de lutte appropriées ont été prises pour éviter la propagation de la maladie.

Les investigations cliniques et de laboratoire réalisées le 7 janvier sur des bovins ayant présenté des symptômes évocateurs de cette maladie, dans une exploitation située à Douar Ouled Sidi Chennane, dans la commune rurale Krifate relevant de la province de Fkih Ben Salah, ont confirmé la présence de la fièvre aphteuse dans ladite exploitation, précise l’Office dans un communiqué.

Pour éviter tout risque de propagation, des mesures de lutte ont été aussitôt prises par le service vétérinaire provincial de Fkih Ben Salah au niveau de l’exploitation infectée et ce conformément à la réglementation en vigueur, précise l’ONSSA.

Ces mesures ont consisté en l’abattage et la destruction de tous les bovins et ovins infectés, le nettoyage et la désinfection des bâtiments et du matériel de l’exploitation, en plus de la vaccination de tous les bovins des exploitations voisines en obligeant les personnes travaillant dans ces exploitations de respecter les mesures de biosécurité.

Il a été également procédé au lancement des investigations sur l’origine et la traçabilité des bovins ayant été contracté la maladie et d’une enquête épidémiologique du cheptel au niveau de la zone en plus du renforcement de la surveillance sanitaire du cheptel au niveau national, explique l’ONSSA dans son communiqué.

Par ailleurs, une campagne de vaccination de rappel de l’ensemble du cheptel bovin national contre cette maladie, a été lancée à partir de janvier 2019, afin de renforcer son immunité.

La fièvre aphteuse est une maladie animale virale non transmissible à l’Homme, contagieuse pour les animaux, notamment les bovins. Le virus responsable de la maladie peut être véhiculé par l’air et par le contact physique entre les animaux, précise le communiqué.

A propos de Abdenbi EL OUADGHIRI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page