Dernières nouvelles
Maroc : La plantation du palmier dattier dépassera fin 2019, les 3 millions de pieds

Maroc : La plantation du palmier dattier dépassera fin 2019, les 3 millions de pieds

Les objectifs du Programme de plantation de 3 millions de palmier dattier (2009-2020), lancé par le roi Mohammed VI, le 10 novembre 2009 à Errachidia, seront dépassés fin 2019, a révélé le ministère de l’Agriculture, à l’occasion d’une rencontre organisée ce vendredi 31 mai dans cette ville.

Il ressort des débats de cette rencontre présidée par le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, que le bilan des réalisations déjà accomplies est positif.

Il s’agit notamment, selon un communiqué du ministère, de la distribution et de la plantation de plus de 2,765 millions de plants de palmiers dattiers devant atteindre 3,068 millions de pieds d’ici la fin de 2019, du renforcement de la recherche et de l’installation de nouveaux laboratoires publics et privés.

Les réalisations accomplies portent aussi sur la mise en place des infrastructures de l’irrigation et de l’aménagement de l’espace agricole avec équipement de 15.560 hectares du dispositif du goutte-à-goutte, la construction et l’équipement de 48 unités de valorisation des produits de dattes et le renforcement de la capacité installée, ajoute le ministère.

Les intervenants ont également évoqué la mobilisation d’un foncier agricole de 28.400 ha mis à la disposition des investisseurs et l’Instauration des normes de qualité de 9 variétés marocaines de dattes pour accroître leur valeur commerciale, dont 8 variétés ayant le signe distinctif d’Indication géographique protégée (IGP) et un label agricole (variété Najda).

Le palmier dattier joue un rôle important dans l’agriculture marocaine et notamment l’agriculture familiale et solidaire et contribue à la préservation de l’écosystème oasien.

Le palmier dattier occupe une superficie qui dépasse aujourd’hui les 60.000 ha, avec plus de 6 millions de palmiers (avec une densité moyenne de 100 arbres à l’hectare), se situant principalement dans les régions de Draa Tafilalet (81%), du Souss Massa (13%), de l’Oriental (3%) et de Guelmim Oued Noun (2%).

A propos de Houda samlali

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page