Dernières nouvelles

La production céréalière au Maroc en chute de 40,5% pour la campagne agricole 2018-2019

La production céréalière au Maroc a chuté cette année de 40,5 % en comparaison avec la précédente campagne agricole 2017-2018, avec un volume de 61 millions de quintaux seulement contre 103 millions un an auparavant, à cause d’un déficit de la pluviométrie, précise ce lundi 22 juillet, une note du ministère marocain de l’économie et des finances.

La production obtenue s’est répartie à hauteur de 35 millions de quintaux de blé tendre, 13,3 millions de quintaux de blé dur et 12,5 millions de quintaux d’orge.

Selon la note de conjoncture, la production céréalière a été impactée durant la campagne agricole 2018-2019 par «la mauvaise répartition temporelle des précipitations avec un volume pluviométrique en repli de 23%».

Par conséquent, le rendement céréalier moyen par hectare, a avoisiné les 13 quintaux, soit 43% de moins par rapport au rendement de la précédente campagne.

En revanche, la mauvaise performance de la filière céréalière a été compensée par «le bon comportement des autres filières agricoles”, notamment l’arboriculture fruitière, souligne la note, précisant par ailleurs, que les rendements prévisionnels de la betterave à sucre seraient de l’ordre de 70 tonnes par hectare et ceux de la canne à sucre de 68 T/HA.

Dans sa note, le département de l’économie et des finances s’attend également à de bonnes perspectives pour les olives, les agrumes et le palmier dattier.

La note signale d’autre part, que la valeur des exportations des produits agricoles et agroalimentaires, s’est améliorée de 4,9% durant les cinq premiers mois de 2019.

Elle a été de l’ordre de 30,5 milliards de dirhams, portée par l’augmentation de la valeur des expéditions de l’industrie alimentaire (5,4%) et du secteur de l’agriculture, sylviculture et chasse (4,3%).

A propos de Houda samlali

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page