Dernières nouvelles

Les projets de développement et l’élevage camelin à Smara débattus à Bordeaux

Le développement économique durable et l’élevage camelin dans les provinces sud du Maroc et en particulier à Smara, ont a été au centre de Rencontres franco-marocaines, organisées du 1er au 6 septembre courant à Bordeaux, (sud-ouest de la France) conjointement par la Fondation France Maroc pour la Paix et le Développement Durable et l’Association marocaine Ribat Al Fath pour le Développement Durable.

Consacrées à la mise en œuvre de projets de développement dans les provinces du Sud du Maroc et particulièrement à Smara, ces rencontres ont vu la présence d’une forte délégation de responsables de cette province notamment les présidents du Conseil municipal et de la coopérative des éleveurs de dromadaires.

A la même occasion, les deux associations ont dressé le bilan de leurs rencontres scientifiques et ont tenu deux tables-rondes sur «les enjeux globaux et les stratégies possibles de la coopération économique et du développement durable dans la Région de Laâyoune et la Province de Smara», et sur «les enjeux de l’origine et de la qualité des produits dans les secteurs de l’agro-alimentaire».

Les rencontres de Bordeaux ont été également meublés de débats thématiques sur divers sujets qui concernent directement la province de Smara, relevant les larges possibilités de coopération qui s’offrent aux deux parties dans les domaines de l’élevage camelin, de l’exploitation du gisement de l’ardoise, de l’eau et des diverses productions végétales.

Les experts français et marocains qui ont fait le constat de la mise en place au Maroc des instruments juridiques et institutionnels nécessaires en matière de gestion de la qualité des produits agroalimentaires, estiment qu’à présent, il est nécessaire d’affiner les programmes retenus afin de les généraliser à plusieurs produits et à d’autres régions du Royaume.

Les participants aux rencontres de Bordeaux ont été par ailleurs, conviés à visiter des exploitations agricoles et d’élevage dans les cités de Cenon, de Saint Emillon et de Bazas où ont été posés les premiers jalons d’un jumelage avec la ville de Smara.

A propos de Jean Bakari

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page