Maroc-Coronavirus : Approvisionnement direct des grandes et moyennes surfaces en légumes et fruits

Les départements marocains de l’Intérieur et de l’Agriculture ont décidé mardi, de permettre l’approvisionnement direct des Grandes et Moyennes Surfaces en légumes et fruits par les agriculteurs, sans passer par les marchés de gros. Crise de Coronavirus oblige.

Cette décision a été prise conjointement par les ministères de l’Intérieur et celui de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, afin d’assurer l’approvisionnement continu des marchés nationaux.

Dans le contexte sanitaire actuel causé par la pandémie Covid-19, une telle démarche salutaire permettra ainsi de barrer le chemin aux spéculateurs et autres intermédiaires scrupuleux qui profitent de telles circonstances exceptionnelles pour se remplir les poches d’argent facile quitte à créer une flambées des prix injustifiée au détriment des consommateurs.

Dans un communiqué publié mardi, le ministère marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime a précise que cette mesure prend effet à partir du 18 mars 2020 et durera 1 mois.

Dans un autre communiqué rendu public lundi, le département de l’agriculture avait assuré que le ravitaillement des marchés allait être effectué de manière régulière en produits agricoles et de la pêche, soulignant qu’aucune discontinuité de l’approvisionnement, ni rupture de la production des produits agricoles et de la pêche ne sont prévues.

D’après le département de l’Agriculture il n’y aura donc aucune pénurie de légumes ou de poissons dans les mois à venir, malgré la demande exceptionnelle de ces derniers jours, les marchés du royaume sont régulièrement approvisionnés.

Le ministère de l’Agriculture assure dans son communiqué, que les besoins des Marocains seront largement couverts grâce à la production nationale et à l’importation qui ne souffre d’aucune perturbation ainsi qu’à l’activité de la pêche qui se poursuit de manière normale.

En chiffres, d’ici le mois de juin y compris le mois de Ramadan, le Maroc pourra disposer de 352.000 tonnes de tomates, 910.000 tonnes de pommes de terre et de 412.000 tonnes d’oignon, précise le ministère, ajoutant que de juillet à décembre, les cultures printanières et estivales des zones irriguées fourniront 540.000 tonnes de tomates, un million de tonnes de pommes de terre et 520.000 tonnes d’oignon.

About Houda samlali

Check Also

Un groupe de 280 saisonniers agricoles marocains rejoint l’Italie pour les récoltes

Cette semaine, 248 travailleurs saisonniers marocains ont été autorisés à se rendre en Italie, malgré …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *