Bruxelles met fin à la polémique sur les produits agricoles des provinces sud du Maroc

La Commission européenne a mis un terme à la polémique soulevé par certains eurodéputés autour de la question du respect des normes européennes de commercialisation des fruits et légumes en provenance des provinces du Sahara marocain.

Dans une réponse à la question d’une eurodéputée sur les contrôles de conformité pour les produits originaires du Sahara marocain, le Commissaire européen chargé de l’Agriculture, Janusz Wojciechowski a précisé mardi, que ce sont les autorités marocaines qui sont chargées de ce contrôle et qu’elles sont les seuls interlocuteurs de l’Union européenne.

Le commissaire européen Wojciechowski précise que, conformément à l’article 15.4 du règlement n ° 543/2011, le Maroc est l’un des pays tiers où les contrôles de conformité ont été approuvés par la Commission européenne, précisant que les autorités marocaines sont chargées de vérifier la conformité aux normes de commercialisation des fruits et légumes frais sous leur contrôle et que ce sont ces autorités qui sont responsables des contacts avec l’Union européenne.

Le Maroc et l’Union européenne avaient renouvelé en 2018 leur accord  agricole, incluant expressément les produits agricoles et de pêche issus des provinces sud du Maroc ainsi que celui de la pêche qui couvre l’ensemble des eaux territoriales du Royaume.

Le commissaire  européen a de la sorte, coupé court aux manœuvres des eurodéputés qui contestaient l’importation en Europe des produits agricoles originaires des provinces sahariennes du Royaume, en guise de soutien au front séparatiste le Polisario.

About Jean Bakari

Check Also

L’ONSSA met le point sur les importations de pesticides interdits en Europe

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a réagi au rapport sur l’exportation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *