Aviculture: Le Maroc importera bientôt des poussins d’un jour et des œufs à couver du Brésil

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a autorisé l’importation  du Brésil, des poussins d’un jour et des œufs à couver (embryonnés), indique le ministère brésilien de l’Agriculture, de l’Élevage et de l’Approvisionnement.

L’Association brésilienne des protéines animales (ABPA) est désormais autorisée par le ministère brésilien à exporter ce matériel génétique avicole vers le Maroc, après avoir obtenu le certificat zoo-sanitaire international (CZI) qui a été finalisé cette année par les autorités des deux pays.

A signaler que la demande brésilienne d’exportation de ses produits avicoles vers le marché nord-africain notamment vers le Maroc, a été déposée en 2019, avant d’être finalisée au courant de cette année 2020 par les autorités brésiliennes et marocaines.

«Libre de la grippe aviaire et bénéficiant de l’un des meilleurs états de santé parmi les producteurs de volaille internationaux, le Brésil aura désormais une nouvelle destination pour expédier des produits à forte segmentation et à valeur ajoutée», a déclaré à cette occasion, le président de l’ABPA, Francisco Turra cité par le site web «globalmeatnews». Il a assuré que «les Brésiliens et les Marocains gagneront à rendre ces exportations réalisables».

Pour rappel, le Maroc a importé en 2019, plus de 3,7 millions d’unités de matériel génétique de volaille (poussins d’un jour et œufs embryonnés) d’autres pays notamment européens, selon la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA).

La production de volailles au Maroc a presque doublé en quinze ans, passant de 275.000 tonnes en 2004 à environ 570.000 tonnes actuellement, ce qui garantit l’autosuffisance du pays en produits avicoles et produits transformés.

About Jean Bakari

Check Also

L’ONSSA met le point sur les importations de pesticides interdits en Europe

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a réagi au rapport sur l’exportation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *