5èmes Assises de l’Agriculture : De nouveaux fonds pour booster des filières à haute valeur ajoutée

De nouveaux fonds vont être injectés pour stimuler le développement  des filières agricoles à haute valeur ajoutée comme le safran, la rose à parfum ou l’huile d’olive. A l’occasion des 5èmes Assises de l’Agriculture tenues mardi 24 avril à Meknès, trois conventions et deux accords de partenariat ont été conclus par le département de l’agriculture avec des opérateurs publics et privés concernés.
La première convention qui concerne le secteur de l’arboriculture fruitière, a été signée par les départements de l’Agriculture et de l’Economie et des Finances et l’Agence de Partenariat pour le Progrès. Elle consiste en la construction d’une vingtaine d’unités de trituration des olives pour un montant de 90 millions de DH (MDH).
La deuxième convention prévoit un investissement global de 100 MDH pour la promotion des cultures du safran dans la zone centre sud du royaume. Elle a été signée par les deux ministères avec la Fédération interprofessionnelle marocaine du Safran.
La Fédération Interprofessionnelle Marocaine de la Rose à parfum a eu elle aussi sa part du gâteau. Une convention signée avec les deux départements, lui donne droit à une enveloppe de 103,2 MDH destinée à financer l’extension des superficies cultivées et à améliorer la productivité de la rose à parfum en termes de moyens humains et techniques.
La filière laitière n’a pas été en reste. Une enveloppe de 50 MDH sera consacrée à son développement en vertu d’un accord signé entre Nestlé Maroc, l’Agence pour le Développement Agricole et un représentant de la région Doukkala Abda.
Le ministère de l’agriculture et de la pêche a enfin signé un accord de partenariat avec la Fondation Aicha (Actions et Initiatives Collectives pour l’Hébergement et l’Aide des élèves et étudiants du monde rural). Aux termes de cet accord de partenariat, le ministère s’engage à soutenir la Fondation pour la création de nouveaux emplois en zone rurale et l’amélioration des revenus des agriculteurs. Le montant de l’aide n’a pas été révélé. Ces conventions sont à mettre à l’actif de l’ambitieux Plan Maroc Vert qui commence à donner ses fruits, quatre ans après sont lancement par le Roi Mohammed VI.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

FAO-Greenpeace : Le Maroc 15ème consommateur mondial de pesticides à l’hectare

Le Maroc utilise 1,51 kg de pesticides à l’Hectare (HA) contre 3,66 kg/HA chez son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *