L’ANDA soutient les projets aquacoles de jeunes promoteurs dans les région du Souss et de Guelmim

L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) a décidé d’apporter son assistance technique à neuf projets aquacoles portés par des jeunes entrepreneurs de la région du Souss-Massa et de Guelmim-Oued Noun.

Suite à des études sur la réalisation des plans d’aménagement dans le Souss-Massa et Guelmim-Oued Noun, l’ANDA est parvenue à la conclusion que ces deux régions offrent des potentialités naturelles et climatiques favorables au développement de l’aquaculture à travers une approche basée sur le développement durable et la préservation du patrimoine halieutique national.

Le lancement par l’Agence des appels à manifestation d’intérêt (AMI) au niveau des deux régions, a permis la sélection de 29 projets aquacoles dont 5 projets de jeunes entrepreneurs, rapporte le quotidien «Aujourd’hui le Maroc» dans son édition électronique du 17 juin.

Ces 5 projets répartis sur une superficie de 75 hectares, devraient créer 75 postes d’emploi, générer un chiffre d’affaires estimé à 24 millions DH pour une production prévisionnelle de 2.170 tonnes de produits aquacoles. Les projets sélectionnés par l’ANDA, devraient profiter aux jeunes entrepreneurs et à des coopératives des marins pêcheurs artisans des deux régions.

Lesdits projets bénéficient de l’appui sectoriel de l’Union européenne (UE) visant la mise en œuvre dans le Royaume, d’une politique de pêche durable et une bonne gouvernance des océans. Ce programme d’appui prévoit d’amorcer les projets aquacoles des bénéficiaires par l’installation et l’ensemencement de filières conchylicoles pour chaque projet bénéficiaire.

L’ANDA vient également de lancer un appel d’offres qui concerne l’assistance technique aux 9 projets bénéficiaires (5 groupements de jeunes entrepreneurs et 4 coopératives de pêcheurs artisans) à réaliser en deux lots séparés au niveau de Souss-Massa et de Guelmim Oued-Noun.

L’assistance technique de l’agence depuis l’ensemencement jusqu’à la première récolte, a pour objectifs la pérennisation des ressources halieutiques au niveau national, le développement harmonieux de l’activité aquacole, la contribution à la croissance économique, la création de l’emploi et la diversification des produits d’origine marine sur le marché régional et national.

About Chakib el habti

Check Also

Fermeture de Guerguerate : Les armateurs espagnols débarquent leur poisson à Dakhla au lieu de Nouadhibou

La paralysie du trafic routier au poste frontière marocain de Guerguerat par des séparatistes du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *