OCP Africa décroche un accord pour approvisionner les riziculteurs ivoiriens en engrais adaptés

Le ministère ivoirien de la promotion de la riziculture et OCP Africa, filiale du Groupe marocain OCP (Office Chérifien des Phosphates), ont signé ce vendredi 5 septembre à Abidjan, un protocole d’accord visant à contribuer à la dynamisation de la production rizicole en Côte d’Ivoire à travers l’accès et l’utilisation des engrais phosphatés les plus adaptés.

L’accord vise à accélérer la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de la riziculture 2020-2030 Côte d’Ivoire qui ambitionne d’atteindre son autosuffisante en riz avant 2025 et de devenir en même temps, l’un des plus grands exportateurs de riz en Afrique à l’horizon 2030.

Cet accord couvre plusieurs domaines de coopération, dont le développement et la restructuration des chaînes de valeur des activités rizicoles et l’accès des riziculteurs ivoiriens à des engrais adaptés, comme levier majeur d’amélioration de la productivité et de leurs revenus.

A cette occasion, le ministre ivoirien de la promotion de la riziculture, Gaoussou Touré s’est félicité de cet « important » accord signé avec la filiale du groupe OCP, un «leader mondial» des phosphates et des engrais phosphatés et qui intervient à point nommé, a-t-il dit, pour contribuer au développement de la production de riz  en Côte d’Ivoire.

De son côté, le représentant d’OCP Africa en Côte d’Ivoire, Mohamed Benzekri a fait état de la disposition «constante» de cette filiale de l’OCP à accompagner le secteur ivoirien de la riziculture, à œuvrer la main dans la main avec les partenaires et les agriculteurs du pays, dans le cadre d’une logique de partenariat « gagnant-gagnant ».

Le Groupe marocain OCP est présent dans plusieurs pays africains : Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun, Kenya, Ghana, Nigeria, Zambie, Bénin, Tanzanie, Éthiopie, Burkina Faso et Rwanda. Il a même installé des usines de production des engrais phosphatés dans certains de ces pays.

About Jean Bakari

Check Also

Monde-Céréales : Le Maroc 9ème importateur mondial de blé en 2020-2021

Le Maroc devrait importer près de 5,5 millions de tonnes de blé durant la campagne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *