Reportage Clémentine

France: La Corse fait appel à 902 travailleurs agricoles marocains pour la saison des clémentines

Quelque 902 travailleurs agricoles marocains devraient rejoindre à partir de ce vendredi la Corse pour « sauver les récoltes » de clémentines sur l’île du sud de la France, à la demande des agriculteurs locaux qui manquent de main d’œuvre en cette période de pandémie du Covid-19.

Un protocole sanitaire et diplomatique « exceptionnel » a été mis en place pour organiser cinq vols devant conduire les travailleurs saisonniers marocains jusqu’en Corse rapporte mercredi l’agence de presse française « AFP ».

« Tous ces travailleurs marocains seront testés au Covid-19 au départ et à l’arrivée, puis sept jours après leur arrivée », a confié à l’AFP, le directeur de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), Didier Leschi, précisant que les frais de voyage aller-retour des travailleurs marocains sont pris en charge « par les agriculteurs corse « par les agriculteurs corses, qui avaient peur de perdre leurs récoltes et pour lesquels il s’agit d’un impératif ». La Corse produit en moyenne 20 à 30.000 tonnes de clémentines chaque année.

La pandémie de coronavirus et la fermeture des frontières extérieures de l’Union européenne avaient mis un frein à l’arrivée en Corse, des travailleurs saisonniers, notamment maghrébins qui représentent une part essentielle des saisonniers étrangers travaillant périodiquement dans plusieurs régions de l’Hexagone.

Pour faire faciliter le voyage des travailleurs marocains recrutés pour des contrats de « trois ou quatre mois », l’OFII a dû « négocier un protocole exceptionnel» avec le Centre interministériel de crise (CIC), rattaché au Premier ministre français, la préfecture de Haute-Corse ainsi qu’avec les autorités marocaines pour que ces personnes puissent prendre l’avion pour rejoindre la Corse, après avoir été reçus et recrutés par les bureaux de l’Office à Casablanca, ajoute Didier Leschi.

En raison d’un manque croissant de la main d’œuvre agricole, plusieurs pays d’Europe, notamment la France, l’Espagne et l’Italie font souvent appel à des travailleurs saisonniers de l’Europe de l’Est et des pays du Maghreb pour la récolte des fruits et légumes.

About Jean Bakari

Check Also

Les exportations agricoles rapportent au Maroc 39,5 milliards de dirhams en 2019-2020

Les exportations des produits agricoles durant la campagne 2019-2020 ont rapporté au Maroc une recette …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *