Maroc-Pesticides : L’ONSSA retire cinq matières actives du marché national des produits phytosanitaires

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a décidé de retirer du marché national des produits phytosanitaires, cinq matières actives de la catégorie des pesticides à usage agricole.

Il s’agit des chlorpyriphos-éthyl et chlorpyriphos-méthyl, deux substances du chlorpyrifos, insecticide qui permet de lutter contre les insectes ravageurs. À cela s’ajoutent le linuron, herbicide utilisé dans le désherbage des cultures, l’éthoprophos (nématicide) et le propinèbe, substance active présentant un effet fongicide.

La décision de l’ONSSA a été prise après l’avis de la Commission nationale des pesticides à usage agricole, lors de sa réunion les 22 et 23 juillet 2020 à Rabat.

Toutefois, ce retrait sera effectif après obtention de l’accord des délais de grâce pour la distribution et l’utilisation des stocks existants sur le marché afin de prévenir, selon l’Office, la formation de stocks de pesticides obsolètes.

Dans ce sens, le délai de grâce pour la distribution prendra fin le 10 février 2021, et celui pour l’utilisation et la fourniture des agriculteurs le 10 août 2021.

Au niveau du marché européen, à partir de ce mois d’octobre, tout produit agricole dont la teneur en résidus de chlorpyriphos-éthyl ou méthyl dépassant 0,01 microgramme par kilogramme (mg/kg) sera considéré non conforme et frappé d’interdiction de commercialisation.

C’est le sort qui attend les exportations marocaines de fruits et légumes en cas de détection de ces deux premières matières actives, mais aussi de dépassement de la limite maximale autorisée de résidus (LMR).

Dans le marché européen, la vente de cet insecticide a déjà été interdite après le vote des représentants des États membres au sein du Comité permanent des végétaux, des animaux, des denrées alimentaires et de l’alimentation animale contre le renouvellement de l’autorisation de cet insecticide, qui est arrivé à échéance le 31 janvier 2020.

About Chakib el habti

Check Also

Elevage : Le Maroc produit 96% de ses besoins en lait et 98% en viandes rouges

Le secteur de l’élevage au Maroc réalise actuellement un chiffre d’affaires annuel de plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *