Le bassin du Loukkos connaîtra une extension de la superficie des cultures sucrières

Le Comité technique régional du sucre du bassin du Loukkos a décidé d’augmenter la superficie consacrée aux cultures sucrières au niveau du bassin, dans le cadre des préparatifs et des mesures prises pour le démarrage de la nouvelle campagne agricole, a annoncé un communiqué de la Direction régionale de l’Agriculture à Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Le Comité technique régional du sucre du bassin du Loukkos, ajoute la même source, a décidé lors d’une récente réunion consacrée aux préparatifs de la nouvelle campagne agricole, la plantation de 5.000 hectares de betterave sucrière, et d’environ 3.000 hectares de canne à sucre, contre 2.500 ha actuellement.

La réunion s’est déroulée en présence des représentants de l’Office régional de mise en valeur agricole du Loukkos, du groupe « Cosumar » spécialisé dans l’industrie sucrière, des chambres régionales d’Agriculture de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de Rabat-Salé-Kénitra et de l’administration territoriale de Larache et de Kénitra.

Le comité a également convenu de poursuivre la mise en œuvre des mesures prises, qui ont permis d’atteindre une production record durant la saison agricole 2019-2020, grâce notamment la généralisation des semences mono-plante et du processus d’ensemencement mécanique, la numérisation et la planification de toutes les opérations liées à la culture, l’extraction et la commercialisation, ainsi que l’encadrement technique et le contrôle phytosanitaire, en plus de l’octroi d’aides financières aux cultivateurs, en particulier pour les nouvelles plantations de canne à sucre et les cultures précoces.

Les mesures incitatives adoptées par le comité technique ont permis à la filière d’atteindre en 2020-2021, une production record de 175.932 tonnes de betterave sucrière, soit une hausse de 62,5% par rapport à la moyenne des dix dernières années, tandis que le rendement a atteint 64,6 tonnes par hectare (+65,2%) dans le bassin du Loukkos.
De son côté, la production de la canne à sucre s’est élevée à 193.511 tonnes, soit 49,5% de plus par rapport à la moyenne des dix dernières années, avec un rendement de 88,3 tonnes par hectare (+38,4%).

About Chakib el habti

Check Also

Maroc-Pêche : Les exportations des produits de la mer en hausse de 7% à fin septembre 2020

Les exportations marocaines des produits de la mer ont progressé durant les neuf premiers mois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *