Le Brexit a dopé les exportations marocaines de fruits et légumes vers le Royaume-Uni

Les exportations marocaines de fruits et légumes à destination du Royaume-Uni se sont élevées à 30.648 tonnes, soit une hausse de 51% en janvier 2021 par rapport à janvier 2019, et ce un mois après l’entrée en vigueur du Brexit, ce qui constitue en revanche, un manque à gagner pour les pays de l’Union européenne (UE), révèlent les statistiques de Fruitandvegetablefacts.com.

Les importations britanniques affichent en effet des hausses faramineuses de l’ordre de 459% pour les fraises, de 57% pour les agrumes, de 14% pour la tomate et de 822% pour les courgettes.

Selon les statistiques de cette plateforme spécialisée en la matière, les importations britanniques de fruits et légumes  en provenance de ses ex-partenaires européens sont en baisse de -20%, ce qui a permis au Maroc de grignoter des parts de marché en Grande-Bretagne.

La baisse est plus marquée pour les Pays-Bas (-26% à 25.500 tonnes), l’Espagne, premier fournisseur européen du Royaume-Uni en fruits et légumes frais, (-10% à 148.500) et l’Afrique du Sud (-13% à 23.500 tonnes), loin derrière le Maroc.

Le Royaume-Uni qui a conclu 1er janvier 2021, un accord d’association avec le Maroc, cherche à rééquilibrer ses importations après sa sortie du marché communautaire de l’UE, en tablant sur des marchés non européens.

Londres compte même ouvrir une nouvelle ligne maritime devant relier directement en moins de trois jours, la ville marocaine de Tanger à Poole dans le sud de l’Angleterre, afin d’éviter aux produits agricoles marocains de traverser par la voie terrestre, certains pays de l’UE (Espagne, France et Portugal).

Par ailleurs, les exportations marocaines de fruits et légumes vers les marchés de l’Union Européenne (UE) ont atteint 1,4 million de tonnes de janvier à novembre 2020, soit une hausse de 9% par rapport à la même période de 2019, d’après les statistiques d’Eurostat.

Au cours des onze premiers mois de 2020, le Maroc a livré à l’UE 778.340 tonnes de légumes (+4%), dont 455 712 T  de tomates (+10%), 125.982 T d’haricot vert, (+5%) et 106.330 T de poivrons (+4%) ainsi que 610.849 T de fruits, (+18%), dont 233.177 T de pastèque, (+44%), 28.379 T d’avocats, (+113%), 31.603 T de framboises, (+9%) et 28.816 T de myrtilles (+32%) en plus d’importantes quantités d’agrumes, en particulier les oranges.

About Jean Bakari

Check Also

Inde: La production céréalière estimée à plus de 303 millions de tonnes en 2020-2021

L’inde table pour l’actuelle campagne agricole 2020-2021, sur une production céréalière estimée à environ 303,34 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *