Le point sur la campagne agricole 2020-2021 au Maroc

Les précipitations pluviales des trois derniers mois de cette année 2021, ont été bénéfiques pour la campagne agricole, assure le département marocain de l’agriculture, précisant que le cumul pluviométrique moyen national au 25 mars 2021, a atteint 271,9 mm avec «une bonne répartition temporelle et spatiale contre 286,9 mm pour la moyenne des 30 dernières années, soit une légère baisse de 5%».

Quant à la réserve des barrages à usage agricole, elle s’élevait à la même date, à 6,74 Milliards M3, contre 5,85 Milliards M3 à la même époque de la campagne précédente, soit un taux de 49% contre 43%, relève le ministère de l’Agriculture de la Pêche Maritime de Développement Rural et des Eaux et Forêts dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion de suivi du ministre avec les hauts responsables centraux et régionaux sur l’état d’avancement de la campagne agricole actuelle.

Dans son communiqué, le ministère déplore néanmoins que la campagne agricole 2020/2021 a débuté par des conditions climatiques défavorables avec un déficit hydrique notable et une répartition spatio-temporelle inadéquate, ce qui a retardé l’installation des cultures d’automne et impacté négativement l’état des parcours.

«Ce déficit pluviométrique a été résorbé progressivement, à partir de la 3ème décade du mois de novembre 2020, contribuant à « l’accélération du rythme des travaux du sol, des emblavements» et le retour de pluies importantes et généralisées en janvier, février et mars, a positivement impacté l’évolution de la campagne agricole.

Ces pluies ont contribué à l’amélioration du couvert végétal en général et des parcours en particulier, la dynamisation des travaux d’entretien (désherbage chimique et apport d’engrais azotés), l’amélioration des retenues des barrages à usage agricole et des niveaux des nappes phréatiques  et à l’amélioration de la situation de l’arboriculture fruitière, notamment le bon démarrage végétatif, l’amélioration du calibre et la maturation des variétés tardives d’agrumes ainsi que la bonne tenue des nouvelles plantations arboricoles.

Ainsi, la superficie totale emblavée, toutes cultures annuelles d’automne confondues, cumule à la date du 25 mars, 4,9 millions Ha dont 9% en irrigué, dominées par les céréales (86%), les fourrages (10%) et les légumineuses (4%). «La superficie semée en céréales d’automne s’élève à 4,20 millions Ha avec 44% de blé tendre, 34% d’orge et 22% de blé dur».

L’état végétatif des cultures céréalières est globalement satisfaisant» pourvu que la pluviométrie et les conditions climatiques soient au rendez-vous en avril.

Pour ce qui est des cultures fourragères, elles s’étalent sur une superficie de 513.000 Ha, dont 34% en irrigué. Selon les chiffres du département de l’agriculture, les principales espèces fourragères cultivées sont l’orge fourragère (26%), la luzerne (21%), l’avoine (18%), le bersim (12%), la féverole (9%), les mélanges fourragers (4%) et autres (10%).

S’agissant des légumineuses alimentaires d’automne, elles occupent environ 168.000 Ha, dont 6% en irrigué avec les fèves (56%), les Petits pois (20%), Lentilles (21%) et autres (3%).

Quant aux cultures sucrières, la superficie semée en betterave à sucre atteint 46.150 Ha et celle dédiée à la canne à sucre s’élève à près de 12.423 Ha, avec une production prévisionnelle de 680.000 T.

Du côté des cultures maraîchères d’automne, la superficie cultivée au 31 décembre 2020 est de 100.900 Ha, dont la pomme de terre occupe 21.000 Ha, l’oignon 11.000 Ha, la tomate 9.235 Ha, le haricot vert 4.900 Ha, les courges et courgettes 4.100 Ha et les carottes et navet 15.800 Ha.

Les semis des cultures maraîchères d’hiver ont été effectués sur une superficie estimé à 61.470 Ha, ajoute le ministère, précisant que le programme des cultures maraîchères de printemps arrêté à 89.700 Ha a débuté le 13 mars 2021.

About Chakib el habti

Check Also

Le Maroc augmente de 170% les droits de douane sur le blé dur à partir du 1er juin

Le gouvernement marocain a décidé d’augmenter de 170%, à partir du 1er de ce mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *