La Côte d’Ivoire lance sa 2ème usine de transformation de fruits et légumes à N’douci

L’industrie de la transformation des fruits et légumes est en plein développement en Côte d’Ivoire où la disponibilité des matières premières a permis à de nombreuses unités de traitement voient le jour localement, dans l’optique d’accroître la valeur ajoutée de la filière.

Le gouvernement ivoirien a mis en service le 15 juillet dernier, une usine de transformation de fruits et légumes dans la commune de N’douci en région d’Agnéby-Tiassa. Baptisée « Trafrule », cette unité a nécessité un investissement global de 6,3 milliards FCFA (4.572.034 euros).

Elle est dotée d’une capacité horaire de production de 15 tonnes de concentrés de tomate, 5 tonnes de jus d’ananas et 10 tonnes de jus de mangue.

Le ministre ivoirien du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba a déclaré que l’usine Trafrule dépendra pour son approvisionnement en matières premières, du réseau local de production et offrira de fait un débouché d’écoulement sûr aux exploitants.

«La création de cette unité dans la région de l’Agnéby-Tiassa, a-t-il précisé, parfaitement dans le développement du cluster agro-industrie et permettra à cette région de bénéficier de retombés socio-économiques importantes».

Cette unité, la deuxième du genre à être lancée depuis le début de cette année en Côte d’Ivoire, devrait permettre de générer 150 emplois directs et 750 emplois indirects.

En avril dernier, l’entreprise suisse HPW Fresh & Dry avait mis en service une unité de transformation de 7.700 tonnes de mangues, de bananes, d’ananas et de noix de coco, ainsi que 800 tonnes de fruits secs de première qualité.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire est le premier exportateur de mangues fraîches en provenance d’Afrique de l’Ouest et le premier fournisseur de bananes du marché africain.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

La culture des raisins de table couvre 13.000 HA dans les provinces d’El-Jadida et Sidi Bennour

Les plantations du vignoble couvrent actuellement 13.267 hectares dans les provinces d’El-Jadida et Sidi Bennour, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *