Dernières nouvelles
Pêche traditionnelle : La ville de Tan-Tan a un complexe portuaire flambant neuf

Pêche traditionnelle : La ville de Tan-Tan a un complexe portuaire flambant neuf

La filière de la pêche traditionnelle dans la ville de Tan-Tan retrouve un nouveau souffle.
Une enveloppe de près de 12 millions de Dirhams (MDH) a consacrée au développement des infrastructures portuaires, à la formation et  l’amélioration des conditions de vie et de travail des 800 pêcheurs traditionnels relevant du port de Tan-Tan. Ce projet est financé par la Millennium Challenge Corporation (MCC).
Les professionnels de la pêche traditionnelle à Tan-Tan, auront désormais droit à un port flambant neuf. L’ancien port a été construit en 1977 et son exploitation n’a démarrée en 1982. Le nouveau complexe portuaire qui couvre une superficie de 4.400 M2 a été raccordé aux réseaux d’eau, d’électricité et d’assainissement. Il est  équipé d’un système de traitement des ordures et doté de locaux administratifs et d’espaces de stockage et de loisirs, précise-t-on à la délégation provinciale de l’Office national de la pêche maritime.
Spécialement dédié à la pêche traditionnelle, ce projet vise également l’amélioration des conditions de travail des pêcheurs et l’optimisation du rendement économique du secteur. La gestion du complexe a été confiée à la coopérative « Wattayah pour la pêche traditionnelle ».
Les professionnels suivront ultérieurement des cours de formation, auxquels est affecté un budget de 3 MDH. Organisés par la Direction de la formation maritime et de la qualification socioprofessionnelle, ces cours théoriques et pratiques, porteront sur plusieurs thématiques, comme l’hygiène, la sécurité maritime, le traitement des poissons et la qualité.
Le projet « Pêche traditionnelle », qui fait partie de la stratégie nationale de mise à niveau de cette filière, est le fruit d’une convention signée le 31 août 2007 entre le Maroc et les Etats-Unis à travers le Millennium Challenge Corporation.
Les projets de la MCC programmés au profit du secteur de la pêche maritime au niveau national concernent la construction de 20 points de débarquement aménagés, la rénovation des infrastructures dans 13 ports, la création d’un réseau de marchés de gros et l’organisation de sessions de formation.
Créée en 2004 par le Congrès américain, la MCC est un organisme gouvernemental qui a pour mission de réduire la pauvreté et de contribuer à la croissance économique durable dans les pays en voie de développement. Jusqu’à cette date il a débloque la somme de 6,2 milliard de Dollars pour le financement de ces projets. Le Maroc est parmi les grands bénéficiaires de ces financements puisqu’il était classé en tête de liste en terme de montant accordé (697,5 millions US$), avant d’être surpassé tout récemment par la Tanzanie qui a bénéficié d’un excédent de 500 000,00 US$.

A propos de Abdenbi EL OUADGHIRI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page