Deux unités de production d’orge hydroponique bientôt créées à Dakhla

La ville de Dakhla, au sud-ouest du Maroc, verra bientôt la mise en place de deux unités de production d’orge hydroponique dans le cadre de la déclinaison de la nouvelle stratégie de développement agricole «Génération Green» (SGG) 2020-2030, a-t-on appris auprès de la Direction régionale de l’agriculture de Dakhla-Oued Eddahab.

La région de Dakhla-Oued Eddahab qui s’apprête à réaliser également un d’abreuvement du cheptel par camions-citernes, précise que ces deux projets ont pour objectif de créer de nouveaux emplois via les services para-agricoles (liés à l’élevage sur parcours), et de booster l’entrepreneuriat au profit des jeunes de la région.

Dès le 13 octobre prochain, les études de faisabilité technico-économique pour la mise en place des unités de production d’orge hydroponique et de deux sociétés de services pour l’abreuvement du cheptel par camions-citernes dans la zone pastorale de Dakhla-Oued Eddahab.

Ces études consistent en l’analyse et la proposition des éléments d’information techniques (références techniques), financières (rentabilité du projet), juridiques et sociaux (impacts sociaux) nécessaires à la mise en place de ces unités agricoles dans la région.

Il s’agit aussi de choisir le mode de gestion approprié pour les unités envisagées et les bénéficiaires potentiels ainsi que l’élaboration d’un plan d’accompagnement des deux projets agricole et pastoral.

L’élevage des camélidés et des caprins dans les provinces sud du Royaume constitue une source de revenus importantes pour les populations autochtones.

D’une superficie pastorale d’environ 12 millions d’hectares, la région de Dakhla-Oued Eddahab compte environs de 40.000 têtes de dromadaires, dont la production de viande a atteint 400 tonnes en 2019, le chiffre d’affaires de la filière avoisinait les 16 millions de dirhams.

About Houda samlali

Check Also

France : Fin des emballages plastiques pour les fruits et légumes à partir de janvier 2022

La France a publié ce mardi un décret interdisant à compter du 1er janvier 2022, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *