Le Maroc soumet l’huile d’argan à une licence d’exportation à partir du début juillet 2022

Le Maroc a décidé de soumettre l’huile d’argan torréfiée et non torréfiée présentée dans les emballages supérieurs à 5 litres, au régime de licence d’exportation, à partir du 1er juillet 2022, l’objectif étant de protéger les emplois dans la filière de l’arganier en assurant aux producteurs des revenus décents, indique le ministère marocain de l’Industrie et du commerce dans un avis adressé aux exportateurs d’huile d’argan.

Le Maroc est le premier producteur mondial de l’huile d’argan, un produit  très prisé sur le marché international de la cosmétique et du bien-être de la santé. Le Royaume produit entre 4.000 et 6.000 tonnes d’huile d’argan par an, dont une part de 1.000 à 1.500 tonnes est dédiée à l’exportation.

Pour obtenir ladite licence, les exportateurs d’huile d’argan devront déposer leurs demandes sur la plateforme PortNet accompagnées d’une copie de la facture pro-forma.

Cette décision de restreindre les exportations de l’huile d’argan surtout en vrac, a pour objectif de contrôler les quantités exportées et de maintenir les emplois dans la filière de l’arganier au Maroc, a expliqué lors d’un point presse, le ministre délégué et porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, précisant que les exportations de l’huile d’argan ne profitent pas toujours aux producteurs locaux.

L’invasion de l’Ukraine par l’armée russe suivie par un bras de fer entre Moscou et les grandes puissances membres de l’OTAN a entraîné une flambée des prix des matières premières à l’échelle planétaire au point de créer une véritable crise alimentaire mondiale.

Pour rappel en 2014 l’arganier a été inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), et en 2018 la filière a obtenu la reconnaissance de l’arganier en tant que système du patrimoine agricole mondial par l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Enfin la date du 10 mai de chaque année a été sacrée par l’ONU, Journée internationale de l’arganier.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Le groupe marocain OCP projette la création d’une unité de production d’engrais au Brésil

Le groupe marocain OCP (Office chérifien des phosphates) qui souhaite renforcer ses activités au Brésil, projette …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.