Maroc-Céréales : La moisson a atteint 1,2 million d’hectares au 1er juillet

La campagne de moisson des céréales au Maroc a atteint à la date du 1er juillet courant, 1,2 million d’hectares, a révélé ce lundi 4 juillet, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki.

En réponse à des questions orales à la Chambre des Représentants, le ministre de l’Agriculture  a souligné qu’un système de commercialisation incitatif a été mis en place en vue d’encourager la collecte de la production nationale des céréales, portant sur la fixation d’un prix de référence de 300 dirhams le quintal de blé tendre et l’octroi d’une somme de  30 dirhams par quintal, à titre de prime forfaitaire pour les quantités de la production nationale du blé tendre collectées du 1er juin au 31 juillet 2022.

Les mesures incitatives comprennent également l’instauration d’une prime de stockage à hauteur de 2,5 dirhams/le quintal par quinzaine, octroyée aux unités de stockage de la production nationale du blé tendre, collectée du 1er juin au 31 décembre 2022.

Il s’agit également de l’attribution des premiers appels d’offres pour approvisionner les moulins industriels en blé tendre destiné à la production de la farine subventionnée, a ajouté Sadiki.

D’après le ministre de l’Agriculture, la production des trois principales céréales (blé tendre, blé dur et orge) devrait atteindre au titre de l’actuelle campagne céréalière, environ 32 millions de quintaux, en baisse de 69% par rapport à la campagne précédente.

Par type de céréales, la production prévue est estimée à 17,8 millions de quintaux de blé tendre, 7,53 millions de quintaux de blé dur et 6,63 millions de quintaux d’orge, a-t-il précisé, ajoutant que les statistiques de production seront disponibles dans les prochains jours vers le 15 juillet.

Concernant les cultures sucrières, le ministre a fait état de prévisions initiales de production de l’ordre de 380.000 tonnes de sucre blanc, soit presque le même niveau que celui de la précédente campagne.

Pour les légumes, les agrumes, les oliviers, les roses et les palmiers, a-t-il assuré, les perspectives de production sont bonnes, précisant que les productions de tomates et de pommes de terre devraient atteindre cette année, respectivement 1,204 et 1,05 million de tonnes.

Il a enfin indiqué qu’environ 30.000 hectares de légumes d’été ont été programmés pour couvrir les besoins de consommation interne durant la saison d’automne.

About Chakib el habti

Check Also

Forte progression des exportations marocaines d’agrumes, maraîchers et fruits rouges en 2021-2022

Les exportations marocaines d’agrumes, de produits maraîchers et de fruits rouges, ont enregistré une hausse …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.