Le Maroc présente un fort potentiel dans la production et exportation des fruits (Rapport américain)

Le département américain de l’Agriculture a mis en avant dans un récent rapport, le fort potentiel du secteur fruitier du Maroc, dont le volume des exportations a pratiquement doublé entre 2016 et 2021, hissant le Royaume, au 15ème rang des plus grands exportateurs de fruits dans le monde.

La hausse de la valeur de ces exportations est passée durant cette période, de 729 millions de dollars à plus de 1,5 milliard de dollars, ajoute le rapport, précisant que les fruits rouges notamment les fraises, les myrtilles et les framboises constituent 60% de ces expéditions.

Cette amélioration,  a été facilitée par les récents investissements dans les infrastructures du transport et la logistique, qui permettent désormais aux denrées agricoles périssables de transiter de la région sud du Royaume vers l’Espagne dans les 48 heures suivant après leur emballage, explique  le rapport du département américain de l’Agriculture .

«Le Maroc possède le plus grand port à conteneurs de la Méditerranée et des investissements ont également été réalisés dans la construction d’un nouveau port en eau profonde à Dakhla dans la région du Sahara, qui devrait être opérationnel d’ici 2027», relève le même document.

En 2021, les fruits représentaient en 2021, plus d’un tiers du volume global de ses exportations agricoles du Maroc, soit environ 2% des exportations mondiales, souligne le rapport, ajoutant que le Royaume a réalisé «des gains considérables» au cours des six dernières années dans un contexte d’une nette augmentation de la demande sur le marché international des fruits.

Le rapport fait également état d’une hausse quasi-constante, mais plus modeste, des exportations d’avocats et de pastèques et d’un repli ces deux dernières années, des exportations des mandarines et des oranges, mais malgré tout, ces quatre produits ont contribué à la croissance globale des exportations marocaines de fruits.

L’Union européenne est le premier marché des fruits marocains qui représentaient en 2021, près de 70% des exportations en valeur et l’Espagne et la France sont les principales destinations de ces exportations.

Le Royaume-Uni a remplacé la Russie comme deuxième importateur de fruits du Maroc avec une part de 10%, tandis que le Canada et les Etats-Unis représentaient chacun moins de 5%, indique le Département américain de l’Agriculture, rappelant à la même occasion, que le Maroc est le seul pays d’Afrique avec lequel les Etats-Unis ont un accord de libre-échange.

 

 

About Jean Bakari

Check Also

Maroc-Pêche: Les quotas de la pêche au poulpe revus à la hausse dans les pêcheries de Boujdour

Le Département marocain de l’Agriculture et de la pêche maritime a décidé ce lundi 23 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *