Reprise de la pêche au poulpe dans la zone maritime de Dakhla

La saison d’été de la pêche au poulpe s’est ouverte, mardi, dans la zone comprise entre Sidi Lghazi (sud de Boujdour) et Lagouira. La reprise de la pêche de cette espèce marine intervient après un arrêt de deux mois décrété fin mars dernier.
La reprise a été décidée par le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, sur la base des dispositions du plan d’aménagement de la pêcherie poulpière,  mis en application depuis 2004 et des résultats d’évaluation du stock des céphalopodes  de l’Institut national de la recherche halieutique (INRH), précise la délégation des pêches maritimes à Dakhla.
Le quota global de la pêche au poulpe pour cette saison, qui durera jusqu’au 4 août prochain, est fixé à 5.500 tonnes. Ce quota est réparti sur les trois segments de pêche (3.465 tonnes pour le segment hauturier, 605 T pour le segment côtier et 1.430 pour le segment artisanal à Dakhla).
Le quota accordé à la sous-unité 1 (cap7, Boujdour centre et Sidi Lghazi) est fixé à 700 tonnes, réparties entre les trois sites de pêche de Sidi Lghazi (140 tonnes), Boujdour centre (315T) et Aftissat (245T).
Dans les zones en haute mer, les chalutiers sont autorisés à opérer au-delà de 12 milles marins, tandis que l’effectif de la flotte côtière est fixé à 150 navires. Le segment artisanal de Dakhla est ouvert aux barques actives à partir des sites de Labouirda, Lassargua, Ntireft et Imoutlane.
Le quota de poulpe pour la dernière saison (saison d’hiver qui s’est achevée fin mars) a été de l’ordre de 21.000 tonnes.
Le prix moyen du poulpe aux halles de poissons dans les quatres villages de pêche artisanale dans la région de Oued-Eddahab-Lagouira varie entre 80 et 100 DH le kilo.
En mai 2011, rappelle-t-on, le département de la pêche maritime avait décidé d’instaurer une période de repos biologique dans la pêcherie poulpière tout au long du littoral marocain, pendant la saison du printemps, en vue de protéger le stock parental et d’assurer la durabilité de la ressource céphalopodière, à garantir la reconstitution du stock et à lutter contre toute forme de pêche illicite,

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Mauritanie : Des millions de poissons échouent sur les plages de Nouakchott et Tanit

Le littoral entre Nouakchott et le nouveau port artisanal de Tanit, situé à plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *