Akhannouch à Kalâat Sraghna pour le suivi des projets agricoles et de l’élevage

Les projets agricoles et d’élevage prévus par le Plan Maroc Vert dans la région Marrakech-Tensift-Al Haouz, avancent à plein régime. Pour s’en assurer, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch a fait ce lundi 18 juin, une tournée dans plusieurs communes de la province de Kalâat Sraghna,  au cours de  laquelle il a pris connaissance de l’état d’avancement des grands projets programmés notamment les plantations d’oliviers, la production de lait et la valorisation des ressources hydriques.
Le ministre a ainsi visité à Tamelalte (30 km au nord de la province) une ferme pilote appartenant à une société espagnole ainsi qu’une unité moderne de production d’huile d’olive.
Ce projet d’un coût global de 176 millions de Dirhams (MDH), s’étale sur une superficie de 7.000 hectares, dont une parcelle de 1.060 HA est consacrée aux plantations d’oliviers et équipée d’un système moderne d’irrigation au goutte-à-goutte.
Sur place, des explications ont été fournies au ministre et à la délégation l’accompagnant, sur l’état d’avancement du plan de développement de la production d’olives dans la région Marrakech-Tensift-Al Haouz. Il est prévu à ce titre, de porter la superficie des oliveraies dans cette région, de 123.000 à 156.000 HA.
Dans la commune de Attaouia, Aziz Akhannouch a lancé les travaux de construction du premier tronçon de 12 km d’une rocade de 32 km, située à proximité du canal, pour un investissement global de 13,8 MDH. Cette route devrait avoir un impact positif substantiel sur l’activité des oléiculteurs et éleveurs de vaches laitières, en leur facilitant la mobilité.
Dans le cadre des projets de développement de la chaîne de production laitière inscrits dans le premier pilier du PMV, le nombre des vaches laitières a été porté à cette date, à 24.200 têtes, ce qui permet actuellement aux éleveurs de la région de produire quelque 175.000 tonnes de lait par an. Cette production est destinée en grande partie aux unités de collecte et de transformation de « Centrale Laitière ».
Dans le cadre des efforts visant à transformer les systèmes traditionnels d’irrigation par gravitation en systèmes modernes au goutte-à-goutte ou par aspersion, le ministre a été informé sur le projet d’économie et de valorisation de l’eau d’arrosage au niveau de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz. Ce projet porte sur une superficie de 97.300 hectares, dont 46.000 HA dans la province de Kalâat de Sraghna. L’intérêt porté à la région Marrakech-Tensift-Al Haouz dans le cadre du Plan Maroc Vert, réside dans le rôle de premier que joue cette région dans le domaine de l’élevage et de l’agriculture et dans l’économie nationale.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

FAO-Greenpeace : Le Maroc 15ème consommateur mondial de pesticides à l’hectare

Le Maroc utilise 1,51 kg de pesticides à l’Hectare (HA) contre 3,66 kg/HA chez son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *