Les débarquements de la pêche côtière et artisanale en hausse de 52 pc

La pêche côtière et artisanale sur les côtes atlantique du royaume prend une courbe ascendante depuis le début de cette année.
A fin mai, les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont été en progression de 52 pc avec un volume de 379.062 tonnes pour une valeur de 1,94 milliard de Dirhams (MMDH) marquant une stagnation en glissement annuel, a indiqué ce mercredi 20 juin, l’Office national des pêches (ONP).
Les débarquements des poissons pélagiques ont atteint 700,52 millions de dirhams (MDH), contre 523,17 MDH une année auparavant, soit une progression de 34 pc en valeur et de 69 pc en termes de poids, précise l’ONP dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc, pour le mois de mai.
Cette progression est due à la hausse de la valeur des débarquements des sardines, des chinchards, des maquereaux et des anchois respectivement de 82,  45, 66 et 72 pc. En termes de poids, les prises de ces espèces ont enregistré une progression respective de 74, 39, 99 et 103 pc à fin mai par rapport à la même période de l’année précédente.
Les débarquements des algues ont enregistré une hausse record de 114 pc en poids et de 305 pc en valeur à fin mai, en glissement annuel, soit 3,84 MDH contre 948.000 DH, une année auparavant.
Les coquillages et les échinodermes-oursins ont également affiché une augmentation en termes de valeur respectivement de 11 pc et de 41 pc. En termes de poids la hausse a été respectivement de 5 pc et de 55 pc, en glissement annuel, totalisant des valeurs respectives de 4,26 MDH et de 676.000 DH à fin mai dernier.
Par contre, les prises de poisson blanc ont chuté de 9 pc en termes de tonnage et 4 pc en termes de valeur. Les recettes pour cette espèce ont été de l’ordre de 516,66 MDH, contre 498,46 MDH à fin mai 2011.
Le tonnage des céphalopodes a également chuté de 27 pc et leur valeur a baissé de 25 pc, soit près de 600,22 MDH, contre 796,87 MDH un an auparavant.
Au niveau de la répartition géographique, les débarquements de la pêche côtière et artisanale dans les ports de l’atlantique ont progressé de 57 pc en termes de poids. Les recettes ont été en hausse de 3 pc pour un montant global de 1,82 milliard de DH, contre 1,77 MMDH à fin mai de l’année écoulée.
Cependant, les prises dans les ports de la façade méditerranéenne ont affiché au cours de la même période, une baisse de 38 pc en termes de poids et de 30 pc en valeur avec un montant de 122,56 MDH, contre 174,04 MDH un an auparavant.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Mauritanie : Des millions de poissons échouent sur les plages de Nouakchott et Tanit

Le littoral entre Nouakchott et le nouveau port artisanal de Tanit, situé à plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *