Pêche : Le 2ème salon Halieutis programmé pour février 2013

La 2ème  édition du Salon Halieutis, qui devait se tenir au début de l’année 2012, aura finalement lieu au second mois de l’année prochaine. Ce Salon, la plus importante manifestation dédiée à l’échelle nationale, aux métiers de la pêche maritime, de l’aquaculture et de la valorisation des produits de la mer, a été reprogrammé en raison de certaines difficultés, pour la date du 13 au 17 février 2013 à Agadir. La décision a été prise par le conseil d’administration de l’association du Salon Halieutis, lors d’une réunion tenue le 22 juin dernier dans la capitale du Souss, en présence ministre de l’agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch et  du wali de la région du Souss-Massa-Draâ, El Yazid Zelou.
Placé sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, cette deuxième édition du Salon Halieutis devrait accueillir plus de 300 exposants représentant le Maroc et 30 autres pays partenaires. Les pavillons seront dressés sur une aire d’exposition de 16 000 m2. Ils seront dispatchés sur 7 pôles : Flottes & Engins / Valorisation & Process / Ressources / Formation / International / Institutionnels / Animation.
Après la journée d’ouverture officielle le 13 février, les deux journées suivantes seront réservées uniquement aux professionnels et du 16 au 17 février, le Salon ouvrira ensuite ses portes au grand public. Sont également prévus comme lors de la précédente édition, des espaces Conférence, des rencontres B to B et une exposition interactive.
La première édition du Salon Halieutis date de janvier 2011.
Lancée au courant de l’année 2009 sous la dénomination de « Halieutis », la nouvelle stratégie sectorielle pour la pêche à l’horizon 2020, a pour objectifs de faire du secteur halieutique, un véritable moteur de croissance durable pour l’économie nationale. A travers le Plan «Halieutis», le Maroc ambitionne de tripler le PIB du secteur de la pêche maritime à l’horizon 2020, le nombre d’emplois directs qu’offre le secteur sera porté à 115.000 postes, contre  61.650 en 2007. La valeur annuelle des exportations des produits de la mer qui était de 1,2 milliards de dollars en 2007, devrait tripler pour passer selon les prévisions du plan Halieutis, à plus de 3,1 milliards de dollars à l’horizon 2020. C’est un grand rendez-vous qu’attendent avec impatience, les pêcheurs, armateurs, marchands de poissons et investisseurs pour donner un nouveau souffle à leur profession.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Le Kenya injecte 120 millions de dollars dans des projets d’économie bleue

Le gouvernement kényan a mobilisé une enveloppe de 12 milliards de shillings (environ 120 millions …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *