Les agriculteurs de Chaouia Ouardigha protestent contre la politique d’exclusion du ministère de l’agriculture

Les agriculteurs de la région de Chaouia Ouardigha ont battu le pavé ce lundi pour protester contre la politique discriminatoire du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime. Des dizaines d’agriculteurs affiliés à l’Association régionale des producteurs de céréales à Chaouia ont marché à pied ou à bord de leurs tracteurs au centre ville de Berrechid, pour protester contre l’exclusion de leur région des aides et soutiens débloqués par le gouvernement cette année au profit des régions sinistrées ou sérieusement touchées par la sécheresse, le déficit pluviométrique ou les conditions climatiques qui ont marqué le début de la campagne agricole 2012-2013.
Les éleveurs et agriculteurs mécontents proféraient le slogan « Akhannouch dégage » et réclamaient sur des pancartes et des banderoles, le départ tout court du ministre de l’Agriculture, le technocrate Aziz Akhannouch qu’ils tiennent pour premier responsable de telles décisions. Ce dernier, affirment les protestataires, avait déclaré auparavant que la région de Chaouia Ouardigha ne faisait pas partie des régions touchées par la sécheresse. Pourtant, ajoutent les manifestants, certains grands éleveurs de la région ont bien reçu leur part de l’orge subventionné destiné à l’alimentation de leur bétail. Par contre les petits agriculteurs et les petits éleveurs de bétail non seulement, ont été exclus des aides de l’Etat, mais ils n’ont pas été indemnisés par la compagnie d’assurances multirisques « Mamda » pour les pertes et dégâts que leurs cultures céréalières ont subis à cause du gel ou de la sécheresse.
Composée de quatre provinces de Settat, Berrechid, Benslimane et la ville phosphatière de Khouribga, la Région Chaouia Ouardigha s’étend sur 16.760 km2, et constitue l’une des grandes régions du Royaume. Elle occupe une position géographique stratégique située au carrefour de six régions dont celle du Grand Casablanca, le poumon économique du pays.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

FAO-Greenpeace : Le Maroc 15ème consommateur mondial de pesticides à l’hectare

Le Maroc utilise 1,51 kg de pesticides à l’Hectare (HA) contre 3,66 kg/HA chez son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *