Aviculture : Une société malgache développe un « super poussin » résistant au Gumboro

La société malgache Avitech a développé une nouvelle souche du poussin d’un jour baptisé «super poussin». Ce poussin est conçu et vacciné contre la maladie du Gumboro dès son jour de naissance. Grâce à cette innovation, la société Avitech apporte une solution à l’une des plus grandes menaces pour la filière avicole. Comme son nom l’indique, « Super poussin » est un volatile capable de résister à 100 % contre la maladie du Gumboro qui peut entraîner un taux de mortalité entre 30 et 70 % dans les élevages des poulets de chair. Le passage de ce virus occasionne également une baisse importante du rendement, en termes de production, jusqu’à 3 à 5 kilos de viandes sur 100 têtes de poulets.
Le Gumboro n’est pas la plus spectaculaire par rapport à d’autres maladies avicoles comme la peste aviaire ou le choléra, car il ne décime pas tout le cheptel en un temps très court. Mais il peut être présent dans la ferme d’élevage de manière silencieuse et nuire fortement au rendement. Il affaiblit la défense de l’animal et favorise l’apparition d’autres maladies, a expliqué le docteur Raymond, directeur général de l’élevage au sein du ministère malgache de l’Élevage, lors de la présentation du super poussin, le 25 juillet 2012, à l’Alliance française Andava mamba.
Sa présence quasi-permanente et très répandue dans le milieu naturel malgache constitue un des plus grands dangers du Gumboro. Selon le chiffre fourni par Avitech, 89 % des poulets « gasy » sont des porteurs sains de ce virus qui a été découvert pour la première fois à Gumboro, aux Etats-Unis, dont il garde le nom. Autant dire que la probabilité pour qu’un poulet contracte cette maladie durant le cycle d’élevage demeure très élevée.
Le super poussin est vacciné contre le Gumboro dès le premier jour de sa naissance et la protection est totale au bout d’une douzaine de jours. Il ne nécessite aucun rappel jusqu’à 42 jours d’élevage. Avitech a mis près d’une année et demie pour mettre au point le super poussin. Les tests ont été menés dans le premier laboratoire avicole installé par Avitech dans l’île de Madagascar. Durant cette période, des tests, des analyses et des essais ont été effectués avec succès et dans des conditions multiples, dans plus de 13 fermes d’élevage à Anta nanarivo. Au total, près de 100.000 têtes de cette nouvelle souche de poussins sont déjà en cours d’élevage dans les exploitations de la société Avitech à Madagascar.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

FAO-Greenpeace : Le Maroc 15ème consommateur mondial de pesticides à l’hectare

Le Maroc utilise 1,51 kg de pesticides à l’Hectare (HA) contre 3,66 kg/HA chez son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *