La Libye fait appelle au savoir-faire marocain dans le domaine agricole

Les nouvelles autorités libyennes veulent mettre à profit le savoir-faire marocain dans le domaine agricole. La Libye qui cherche à se reconstruire après la chute de l’ancien régime de Kadhafi tend à présent la main au Maroc pour l’avoir soutenue dans sa révolution populaire contre le dictat de l’ancien régime autoritaire. Le souhait de développer la coopération bilatérale avec le Maroc dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage a été formulé ce mercredi 8 août à Rabat par le ministre libyen de l’Agriculture et des ressources animales, Suleiman Abdelhamid Boukharouba.
« Le Maroc dispose d’une bonne expérience dans le domaine agricole et des ressources animales et nous souhaitons développer notre coopération bilatérale dans ce domaine », a déclaré Boukharouba qui accompagnait une forte délégation libyenne conduite par le premier ministre, Abderrahim El Kib, lors d’une visite de travail et d’amitié au Maroc.
Le ministre libyen qui venait d’avoir un entretien avec son homologue marocain, Aziz Akhannouch, a précisé que « les échanges de compétences et d’expérience entre le Maroc et la Libye » constituent la principale recommandation retenue lors de cette rencontre. Boukharouba a en outre plaidé pour le renforcement du rôle de la commission mixte maroco-libyenne et la mise en œuvre de l’accord de coopération dans le domaine de la pêche maritime, conclu en 2005 entre les deux pays.
Les deux ministres ont également abordé les sujets liés à la coopération dans le domaine agricole et des perspectives de coopération, dont la promotion des investissements agricoles libyens au Maroc, la mise à la disposition de la Libye d’une main d’œuvre agricole marocaine spécialisée, la lutte contre la désertification et le développement de la coopé&ration en matière d’économie de l’eau.
Le document précise que l’agriculture contribue à 2,6 % du produit intérieur brute (PIB) libyen et emploie 17 % de la population active. La Libye importe en outre plus de 70 % de produits alimentaires pour couvrir les besoins de sa population.
La balance commerciale agricole entre le Maroc avec la Libye en 2011penchait en faveur du Maroc avec un excédent de 133 millions de Dirhams. Les exportations agricoles marocaines vers la Libye ont connu une hausse significative l’année écoulée et sont passées de 31 % en 2010, à 66 % en 2011, d’une valeur totale de 159 millions de Dirhams. Les échanges commerciaux entre les deux pays et particulièrement les exportations marocaines de produits agricoles sont appelés à connaître une progression rapide compte tenu des excellentes relations politiques qui existent actuellement en Rabat et Tripoli.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Monde-Céréales : Le Maroc 9ème importateur mondial de blé en 2020-2021

Le Maroc devrait importer près de 5,5 millions de tonnes de blé durant la campagne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *