Levée de l’interdiction de la commercialisation des coquillages à Imi Ouaddar et du vernis à Oued Laou

Le Département de la Pêche maritime a annoncé ce vendredi la levée de l’interdiction sur le ramassage et la commercialisation des coquillages collectés au niveau de la zone conchylicole classée Imi Ouaddar, (circonscription maritime d’Agadir).
Il a également décidé le même jour, de lever l’interdiction sur le ramassage et la commercialisation du vernis collecté au niveau des zones conchylicoles classées de Oued Laou-Kaâ et Targha-Chmaâla relevant de la circonscription maritime de Tétouan/Chefchaouen.
La levée de l’interdiction des coquillages à Imi Ouaddar, précise le Département dans un communiqué, a été décidée sur la base des résultats des analyses effectuées par l’Institut national de recherche halieutique (INRH) qui ont montré une « stabilité du milieu et une purification totale des coquillages » au niveau de ladite zone.
Pour le ramassage et la commercialisation du vernis dans les zones conchylicoles classées Oued Laou-kaâ et Targha-Chmaâ, son interdiction a été levée sur recommandation de l’INRH, dont les résultats des analyses montrent « une stabilité du milieu et une purification totale » du vernis au niveau desdites zones, ajoute le communiqué.
Dans les deux cas, le département de la Pêche maritime recommande néanmoins, aux consommateurs de ne s’approvisionner qu’en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d’identification et commercialisés dans les points de vente autorisés (marchés officiels), tout en les avertissant contre les produits de la mer colportés ou vendus en vrac qui ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent un danger pour la santé publique.

About Houda samlali

Check Also

Le Maroc augmente de 170% les droits de douane sur le blé dur à partir du 1er juin

Le gouvernement marocain a décidé d’augmenter de 170%, à partir du 1er de ce mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *