La FAO prévoit une baisse de 38% de la récole des Céréales en Algérie

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) prévoit un recul de 38% de la récolte céréalière en Algérie durant la campagne 2020-2021 par rapport à la campagne précédente.

La FAO prévoit en parallèle, une hausse de 25% des importations algériennes de céréales notamment de blé par rapport à l’année écoulée et 7% au-dessus de la moyenne durant la saison de commercialisation 2021/2022.

La campagne céréalière 2020-2021 en Algérie a été notamment impactée par la faible pluviométrie qu’a connue le pays depuis la mi-février dernier, sachant que les rendements céréaliers dans ce pays sont très variables et dépendent du volume des précipitations de pluie et de leur répartition géographique.

« La récolte des céréales d’hiver 2021 devrait être terminée d’ici la mi-août. Les céréales ont été semées dans des conditions climatiques favorables. Cependant, à la mi-février 2021, la sécheresse sévissait dans la plupart des zones de culture après des précipitations inférieures à la moyenne depuis la mi-janvier», précise la FAO dans une note publiée ce lundi 2 août sur son site internet.

«Bien que les pluies adéquates qui ont suivi aient contribué à une reprise partielle des conditions de récolte dans le nord-est du pays, des conditions de sécheresse ont prévalu ailleurs », ajoute la FAO, soulignant qu’«en plus d’affecter les rendements du fait des températures inhabituellement élevées, la production de blé devrait être légèrement inférieure à la moyenne de 2,5 millions de tonnes».

About Chakib el habti

Check Also

La culture des raisins de table couvre 13.000 HA dans les provinces d’El-Jadida et Sidi Bennour

Les plantations du vignoble couvrent actuellement 13.267 hectares dans les provinces d’El-Jadida et Sidi Bennour, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *