Journée d’étude et de sensibilisation à l’importance socio-économique du caroubier à Tighssaline

Une journée d’étude et de sensibilisation à l’importance socio-économique du caroubier a été organisée ce vendredi 9 juillet, au profit des agriculteurs de la commune rurale de Tighssaline relevant de la province de Khénifra, par l’association « Eco Atbir » pour l’environnement et le développement durable et l’association « Al Amal » pour la solidarité et l’action sociale en partenariat avec le Parc national et le Centre du conseil agricole de Benkhlil de Khénifra.
Cette manifestation a permis de mettre en avant l’intérêt pour les professionnels du secteur de se regrouper dans des structures leur permettant de développer et de valoriser le caroubier.
Plusieurs exposés axés notamment sur les efforts déployés par la Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification de Khénifra pour développer la filière caroubier dans la région ont été présentés à cette occasion.
Les intervenants ont mis l’accent  sur l’importance socio-économique du caroubier, les techniques de sa plantation et de son traitement ainsi que sur la situation des coopératives de la région de Tighssaline et la procédure administrative pour la création de nouvelles coopératives.
Cette rencontre de sensibilisation s’inscrit dans le cadre des activités d’accompagnement que mène le Centre du conseil agricole de Benkhlil au profit des cultivateurs en vue de les aider à réussir leurs projets agricoles et promouvoir la concertation avec les organisations professionnelles.
Pour rappel, le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, avait procédé au début de février 2021, d’un important projet de plantation de caroubier sur une superficie de 1.442 ha répartie entre 12 communes rurales de la province, un projet qui vient renforcer d’importantes potentialités que recèle cette région dans le domaine du développement et de la valorisation du caroubier.
D’un coût global de 23,2 millions de dirhams, ce projet d’agriculture solidaire, devrait profiter à plus de 577 agriculteurs et permettra la création de 27.500 journées de travail. Il  vise une meilleure valorisation des terrains, l’amélioration des conditions de vie et des revenus des agriculteurs ainsi que la contribution à la restructuration de la filière caroubier à travers des structures professionnelles.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Maroc-Pêche : La pêche au poulpe fermée pour un repos biologique de trois mois

La pêche au poulpe le long du littoral marocain est aux arrêts pour une période …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *