Maroc-Oasis : Mise au point prochainement d’une stratégie de lutte contre les incendies dans les oasis

Le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts s’apprête à mettre au point une stratégie globale de lutte contre les incendies dans les régions oasiennes situées à l’Est et Sud-est du Royaume.

Répondant à la Chambre des représentants, à une question relative aux mesures nationales de protection contre les incendies dans les oasis, le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sadiki a déclaré que son département compte adopter une stratégie globale en harmonie avec la réalité locale et basée sur un système d’autoprotection contre les incendies dans les régions oasiennes.
Il a également souligné que le ministère prévoit la réalisation de plusieurs projets, dont la distribution gratuite de vitroplants de palmier dattier de haute qualité aux agriculteurs touchés par des incendies dans le cadre du programme de restructuration des oasis.
Pour les populations des régions de l’oriental et du Sud-est du Royaume, le phénomène des incendies a des conséquences néfastes sur l’économie locale, dont le pilier essentiel est la production et la commercialisation des dattes et des olives.
Ainsi, une programmation annuelle est prévue pour l’élaboration et l’implémentation des projets d’assainissement mécanique des palmiers infestés, en privilégiant les zones connaissant de fréquents incendies.
Des dispositifs d’intervention rapide ont été par ailleurs, distribués aux associations d’usagers de l’eau agricole (AUEA), des bouches d’incendie (BI) ont été créées le long des oasis et des panneaux de signalisation ont été mis en place pour sensibiliser les populations aux causes des incendies, a ajouté le ministre.
D’autre part, le ministère de l’Agriculture compte aussi mettre en œuvre un projet de valorisation des déchets de palmiers grâce aux procédés biotechnologiques et la mise en place d’une unité de production d’engrais fermentés, qui contribuera à nettoyer l’oasis et à éliminer automatiquement les éléments provocateurs d’incendies, en commercialisant ces déchets par les agriculteurs qui pourront ainsi augmenter leurs revenus.

About Houda samlali

Check Also

Le Maroc soumet l’huile d’argan à une licence d’exportation à partir du début juillet 2022

Le Maroc a décidé de soumettre l’huile d’argan torréfiée et non torréfiée présentée dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.