Envolée des prix de la volaille sur le marché marocain

Les prix de la volaille ont connu ces derniers jours une sensible hausse consécutive à la flambée des cours des matières premières sur le marché international, la baisse de la production et la hausse des frais du transport, ce qui a influé sur le volume et le coût de la production avicole.

A leur sortie ferme, les prix du poulet de chair vif sont actuellement négociés autour de 16 dirhams le kilogramme, au lieu de 12 à 14 DH auparavant. Sur les étals des marchés, le kilo de poulet oscille entre 17 et 25 DH d’une région à l’autre.

La Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) et l’Association nationale des producteurs de viandes de volailles (APV) expliquent cette flambée par la baisse de l’offre du poulet suite à la chute de la production consécutive à l’arrêt forcé de nombreux éleveurs ou la réduction des effectifs de leurs volatiles, après avoir enregistré de lourdes pertes durant la pandémie du Covid-19.

Par ailleurs, les éleveurs sont confrontés depuis plusieurs mois, à une hausse allant jusqu’à 45%, des cours des matières premières servant à la fabrication des aliments composés de la volaille comme le maïs et l’orge et qui représentent jusqu’à 70% du coût de production, précise l’APV.

La baisse de production a été nettement élevée allant jusqu’à 50% particulièrement dans des élevages du Gharb, Had Soualem, Settat, Zawiya Sidi Ismail contre une baisse de 15 à 30% dans les autres régions.

Les professionnels imputent également cette baisse de la production à la rude sécheresse que connait cette année le Royaume, à l’augmentation du taux de mortalité du poulet et des retards dans la croissance des poussins.

Pour les professionnels, il faudrait un certain temps pour que le marché de la volaille retrouve sa stabilité et son rythme d’avant la pandémie du coronavirus.

 

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Forte progression des exportations marocaines d’agrumes, maraîchers et fruits rouges en 2021-2022

Les exportations marocaines d’agrumes, de produits maraîchers et de fruits rouges, ont enregistré une hausse …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.