Les agrumiculteurs marocains font une mauvaise campagne en 2012-2013

Les professionnels de l’agrumiculture qui se plaignent déjà des mauvais résultats pour leur campagne 2012-2013, espèrent pouvoir rattraper ce manque à gagner au niveau de la production par des prix soutenus à l’export.

La production prévisionnelle des agrumes au titre de cette campagne a reculé de 24,6 pc par rapport à la campagne précédente. Près de 1,5 million de tonnes d’agrumes seulement ont été produites sur une superficie de 88.000 hectares, soit un rendement moyen de près de 17 T/ha.

Ces mauvaises performances, le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime les impute notamment à la baisse de 36 pc des précipitations par rapport à la normale et aux basses températures durant le mois de février ayant causé une floraison amplifiée et précoce. Les températures relativement élevées durant le mois de mai et juillet derniers, ainsi que les vagues de chergui qui ont coïncidé avec la période de chute physiologique des agrumes ont aussi négativement impacté la production dans certaines régions agrumicoles principalement au Souss Massa Draa, Gharb, Tadla et Marrakech. En revanche, dans la région de Moulouya, les conditions climatiques ont été plutôt favorables aux plantations d’agrumes.
Par espèce d’agrumes, la production prévisionnelle des petits fruits est estimée à près de 675.000 T, en recul de 24 pc, alors que le volume de production des oranges est estimé à 763.000 T, en baisse de 27 pc. Les autres variétés d’agrumes (citrons, pamplemousses, pomélo…) ont vu leur production s’améliorer de 38 pc.
Cette baisse de production des agrumes qui a affecté l’ensemble des pays producteurs riverains de la Méditerranée, s’est traduite, selon, les premières prévisions, par un recul de l’offre à l’export qui oscille entre 15 et 20 pc.
Cette situation va se traduire en revanche par des prix soutenus à l’export qui se maintiendront à leurs niveaux de la campagne 2011/12 avec une tendance à la hausse dès le mois de décembre prochain.
Sur le marché national, les prix de ces produits resteront fermes et afficheront même une légère augmentation par rapport à 2011-2012.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Maroc-Pêche : Les exportations des produits de la mer en hausse de 7% à fin septembre 2020

Les exportations marocaines des produits de la mer ont progressé durant les neuf premiers mois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *