Le Maroc et l’UE reprennent leurs négociations pour un nouvel accord de pêche

Le Maroc et l’Union européenne (UE) ont repris leurs négociations pour la conclusion d’un nouveau protocole d’accord de pêche.

Le premier round de ces négociations interrompues au lendemain du rejet à la mi-décembre 2011, de la prorogation de l’ancien accord par le Parlement européen (PE), s’est tenu jeudi 8 novembre à Rabat.

L’ancien accord concédait 119 licences de pêche à la flotte de pêche européenne, en majorité espagnole.

La reprise de ces pourparlers intervient moins d’une semaine avant la réouverture de la pêche aux poulpes sur l’ensemble du littoral marocain, prévue pour le 16 du mois courant.

Ledit protocole entre dans le cadre de l’accord de partenariat liant le Maroc et l’UE dans le secteur de la pêche et définit entre autres, les principes, les règles et procédures régissant la coopération économique, financière, technique et scientifique, précise-t-on au ministère marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime.

Le protocole définit également les conditions d’accès des navires communautaires aux zones de pêche marocaines, les modalités de contrôle des chalutiers dans les zones de pêche et les partenariats entre entreprises marocaines et européennes.

Dans sa première réaction à la relance de ces pourparlers, la Commissaire européenne en charge des Affaires maritimes et de la Pêche, Maria Damanaki, s’est dite «heureuse» de cette reprise en vue de la conclusion d’un nouvel accord de pêche Maroc-UE.

Le Maroc et l’Union européenne, précise-t-elle dans un communiqué, sont engagés dans un processus de négociations pour conclure un nouveau protocole de partenariat dans le secteur de la pêche, «qui est en ligne avec la réforme de la politique commune de la pêche et de sa dimension externe».

En avril dernier, Damanaki s’était déplacée au Maroc, pour baliser le terrain à la reprise des négociations.

Côté marocain, les professionnels de la pêche ont du profiter ces neuf derniers mois, de l’absence de la flotte européenne des eaux maritimes nationales, pour bien remplir leurs filets. Dans peu de temps, ils doivent refaire leurs calculs pour se réadapter avec l’arrivée des pêcheurs espagnols, leurs traditionnels concurrents.

En attendant, la campagne de la pêche aux poulpes pour la saison d’automne/hiver 2012-2013, est programmée pour le 16 novembre sur l’ensemble du littoral national, après une période d’arrêt de trois mois qui a commencé le 15 août dernier. La pêche aux céphalopodes se prolongera jusqu’au 30 mars 2013. Cette reprise coïncide avec une nette amélioration des captures de diverses espèces halieutiques, dont le volume n’a cessé de progresser depuis le début de 2012. Les professionnels s’attendent donc à une bonne saison de pêche aux poulpes.  Selon les experts, l’arrêt de pêche généralisé qui a empêché ou du moins réduit au minimum, toutes les formes d’activités de pêche illicite, non réglementée et non déclarée, et les conditions bio-climatiques favorables ont permis aux stocks de poulpes de se reconstituer. A bon entendeur, bonne pêche.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Plus de 100.000 de dromadaires vaccinés depuis 2015 dans les provinces sud du Maroc

La “Campagne santé cameline” initiée depuis 2015 par la Fondation Phosboucraâ dans les provinces sud du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *