Maroc/Russie : Un nouvel accord de pêche pour quatre ans

peche-maroc-rusie-accordLe Maroc et la Russie ont signé, jeudi à Agadir, un nouvel accord de coopération dans le domaine des pêches maritimes portant sur une durée de quatre ans.
Le Maroc reçoit en contrepartie du droit d’accès à la ressource, une  compensation financière annuelle, dont le montant n’a pas été révélé en raison des négociations en cours pour un accord similaire avec l’Union européenne. Cette compensation a été instaurée pour la première fois en 2011, et elle a été augmentée à hauteur de 100 pc en ce qui concerne l’accès à la ressource et de 40 pc en ce qui concerne les captures.
Le nouvel accord, le sixième du genre depuis 1992, a été signé par le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch et le représentant de l’Agence fédérale russe des pêches de la Fédération de Russie, Andrey Krayniy, en marge de la 2ème édition du Salon Halieutis, qui se tient du 13 au 17 février à Agadir.
Il a fallu plusieurs rounds aux négociateurs des deux pays pour parvenir à la conclusion du nouvel accord, qui remplace celui signé le 3 juin 2010 à Moscou, échu le 2 juin 2012.
Aux termes de cet accord, une flotte de 10 navires de pêche russes va pouvoir reprendre ses activités dans les eaux maritimes marocaines.
Les navires russes sont tenus d’embarquer en permanence un effectif de 16 marins marocains contre 14 dans l’ancien accord, ainsi qu’un observateur scientifique chargé d’assurer le suivi et le contrôle des activités de ces navires en mer.
Avant d’entamer leurs activités dans les zones de pêche nationales, les navires russes devraient effectuer au préalable une visite technique dans un port marocain pour contrôler leur conformité aux dispositions techniques de l’accord, la vérification du système d’installation et de fonctionnement de la balise permettant la surveillance par satellite de chaque navire, ainsi que l’embarquement des marins et de l’observateur scientifique.
Le début de la coopération entre le Maroc et la Russie dans le domaine de la pêche remonte à 1992. A ce titre, un programme de recherche conjoint a été mis en place et plusieurs lauréats marocains ont été formés dans les établissements russes de formation maritime.
Les récents plans d’aménagement adoptés par le Département de la pêche, aux fins d’assurer la durabilité des ressources halieutiques nationales, prévoient dans le segment de la pêcherie des petits pélagiques, la répartition des stocks disponibles au moyen de quotas de pêche. Une fois tous les navires nationaux auront épuisé leurs quotas moyennant des cahiers de charges, le surplus existant est réservé aux navires étrangers, dont les pays ont des accords de pêche avec le Maroc
Des négociations similaires sont actuellement menées par le Maroc avec l’Union européenne en vue de la conclusion d’un nouveau protocole de partenariat dans le domaine de la pêche. Ces négociations qui tirent à leur fin, sont au cinquième round mais butent encore contre le volet politique de l’accord dont les aspects techniques et financiers semblent avoir été déjà bouclés.

About Abdenbi EL OUADGHIRI

Check Also

Sensibilisation des agriculteurs d’Al Hoceima sur les dégâts de la cochenille du cactus

Le danger que représente la propagation de la cochenille du cactus et les moyens de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *